Rive Gauche

Aujourd'hui je vous propose une petite virée entre amis sur mon ile. ( Faite hier pour le coup)

De Montmartre à la rive gauche, j'ai bien voyagé un peu, surtout que là c'est pas les bords de Seine, et mon ile n'a rien à voir avec celle de la cité !
Je n'étais pas  revenue ici depuis l'automne dernier. Vous comprenez, la neige, les inondations, il faut dire qu'une pluie torrentielle pendant 6 mois de l'année,quand les 6 autres n'ont déjà pas été fameux, ça dissuade quelque peu. 
Une mauvaise nouvelle m'attendait en arrivant au port. Robot Cop est mort pendant l'hiver. Il n'a pas résisté aux crues de la rivière et nous avons découvert son cadavre sur les berges. Seule une chaussure a pu être sauvée. Quel triste sort, quand même ! Mais quelle idée aussi d'aller à la pêche avec des godasses pareilles !
Je vous avais  déjà parlé de Robot Cop et de mon ile, c'était l'an dernier, je crois, et c'était ici 

Il faut dire qu'il n'était pas très prudent  le Robot Cop, et s'approchait bien un peu près de la rive, aussi. Nous l'avions déjà mis en garde à plusieurs reprises, tout le monde ne lui voulait pas que du bien. Lui qui risquait sa vie à défendre la planète, qui prenait position contre la pollution industrielle.  et les geants de l'agroalimentaire. Symbole de la lutte pour la préservation des espaces naturels, las les hommes ne l'ont pas entendu, il aura payé de sa vie son combat écologique.


Et quand la mer monte, voyez ce que ça donne.  Raoul de GODEWARSVELDE en savait quelque chose !



Après m'être recueillie devant sa dépouille,( celle de  Robot Cop, pas celle de Raoul) je suis allée contempler la roue à eau qui tournait qui tournait.

l'écluse

lentilles d'eau
s, mais auparavant, je me suis adonnée à mon passe temps favori, mon plaisir inconditionnel, ma raison d'être, mon essence vitale... ma joie de vivre, mes racines, mon ivresse, ma jeunesse, ma tendresse







ma princesse




Ma source vive, ma déraison,  mon espérance, ma folie douce, mon bonheur absolu, bref, et j'en ai pris beaucoup des blanches et rouges, des rousses des brunes (c'est le cas de le dire) des blondes, aussi,elles me sont familières maintenant et s'approchent pour venir me saluer. Mes Belle, mes Douce, mes Jolie, mes Charmante, mes Noisettes, mes Pomponne...  c'est les noms qu'avaient les notres,(ne vous inquiétez pas, elles sont dans ma peau, je suis tombée dans une drôle de bassine à ma naissance, et ne pratique, n'ai jamais pratiqué d'ailleurs que l'amour vache !)
Au retour, j'ai cueilli pour vous, quelques fleurs et un joli papillon jaune citron.
Aujourd'hui il est possible que je revienne d'un autre endroit avec une autre cargaison, un bon dimanche à tous.



4 commentaires:

  1. Bonjour Délia, je viens d'aller voir ton article sur RoboCop, pas mal et de jolies photos.
    Tes vaches sont magnifiques on voit bien que tu as un grand amour pour elles.Encore une jolie balade et une autre à venir.. Bonne promenade et bon dimanche . Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle journée à toi, peut être 1 000 vaches cet aprés midi .

      Supprimer
  2. pauvre Robocop ! Moi en ce moment j'ai un peu peur de me promener vu ma dernière attaque de taons ! jolie balade en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es tombée sur un nid, nous c'est les moustiques, il faut éviter les endroits chauds et humides ce qui n'est pas aisé. Mais tu t'en sors mieux que lui, heureusement !

      Supprimer

Les chiens moins 4

Nous sommes donc aujourd'hui à 4 jours d'une imminente catastrophe, d'un génocide, d'une hérésie : garder 2 chiens quand on ...