Présages ?

Encore ?
le chemin de l'école


le pont maudit

le ruisseau
Encore. Ce maudit cauchemar. Ce maudit pont qu'une fois de plus je tente de traverser sans y parvenir. Cette fois, je descendais à travers clos en compagnie de membre de ma famille, mon mari et ma fille, surement ou bien une de mes soeurs, je ne parviens pas à identifier clairement les personnes qui m'accompagnent. Je me dirige dans le sens maison - école. Je suis en bas du pont entrain de photographier la brume qui monte du torrent vers la cime des sapins.  Soudain des cris, des appels au secours que je perçois dans la monté sur l'autre versant. Je tente de traverser pour aller voir. Mais une main m'arrête fermement. N'y va pas, c'est trop dangereux me dit la voix derrière moi, tandis que tout en haut une autre voix demande de l'aide. Quel est le danger qui menace ? Je ne le sais pas encore. Peut être vais je le découvrir dans les prochaines heures, ou prochains jours. Je n'ai pas longtemps à attendre, généralement avant que révélation d'un drame me soit faite.

Depuis que je suis enfant, ce pont, théâtre de mes angoisses, apparu dans mes rêves,  m'a toujours révélé des malheurs.
Est ce parce qu'un jour d'hiver je l'ai traversé, assise à l'arrière d'une moto, bien calée entre les bras chauds de la Francine et l'échine robuste de mon père ?
Est ce parce qu'arrivée à l'âge de 6 ans, je dus en faire autant et subir chaque jour les chamailleries des garnements ?
Est ce parce que mon père m'a raconté souvent qu' l'âge adulte, arrivé tout en haut, il se retourna pour regarder derrière lui  en songeant que peut être cette fois serait la dernière ?
Il partait à la guerre.
On dit que souvent le subconscient se supplée au conscient, faisant ressurgir des émotions refoulées jusqu'au plus profond de nous. 
La nuit d'avant avait elle aussi été porteuse de présages inquiétants.
Heureusement que mes jours sont plus gais ordinairement. Aujourd'hui il fait beau encore, nous allons en profiter pour une belle randonnée. Hier le barbecue était délicieux et je n'ai pas regretté d'avoir couru trois  boucheries pour trouver des brochettes.
Je vous souhaite aussi une belle journée.

11 commentaires:

  1. Encore ce cauchemar. On verra bien ce qui va nous tomber sur le coin du nez. Je t'aime maman.

    RépondreSupprimer
  2. Oh ben dis donc c'est pas drôle, toujours ce même cauchemar... J'espère que non, qu'il ne t'arrivera rien de néfaste, ni à toi ni à tes proches.
    Grosses bises mais de loin car il fait une chaleur !! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi mais je ne peux rien y faire à part m'inquiéter et m'angoisser.

      Supprimer
  3. Bonjour Délia, le subconscient travaille la nuit et fait ressortir nos angoisses et peurs cela se traduit par des rêves et ou des cauchemars.
    Le passé ressurgit quelquefois dans nos rêves. Si ce rêve revient souvent c'est que tu n'as pas évacuée ces peurs et c'est bien normal. Il y a des périodes comme ça où nos angoisses reviennent dans notre sommeil. j'espère que ta balade aura été belle et aura balayé ce vilain cauchemar. Super pour le barbucs c'est agréable en été, et on se croit de suite en vacances.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  4. C'est ce qu'il faudrait que je me dise, mais je fais souvent des rêves prémonitoires et tant que je n'aurai pas compris pourquoi ils sont prémonitoires, je n'entendrai rien aux choses raisonnables. Il y a des prémonitions au sujet d'évènements dont on sait qu'ils vont se produire inévitablement, et là peut on vraiment parler de prémonition, tant il est évident que nous sommes influencés. Mais il y a aussi ceux complètement inattendus et dont on rêve comme si on les présentait, alors comment expliquer et par quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Délia, on fait des rêves dits prémonitoires lorsque l'on a un peu des sensibilité pour ressentir les choses. Donc il faut faire le tri entre les rêves du subconscient et les autres qui te projettent vers l'avenir. On peut parler de prémonition quand le rêve devient réalité avec les détails identiques comme l'explique Heure-Bleue. Parfois cela arrive quelques jours après. Expliquer c'est difficile car on n'a encore rien trouvé de rationnel à ça.

      Supprimer
  5. J'ai un jour rêvé la mort de mon beau père, c'était étrange, lorsque le matin, j'en ai parlé à mon mari, il a trouvé la chose surprenante, il est mort l'après midi exactement comme dans mon rêve.
    Il parait, c'est un psy qui l'a dit, on fait ce genre de rêve si on a un lieu particulier avec la personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ça c 'est un rêve prémonitoire, un vrai.

      Supprimer
    2. Tu m'avais raconté oui, je me souviens, c'est dur ça quand même !

      Supprimer
  6. Ah oui, merci les filles pour ces explications.

    RépondreSupprimer

Qu'importe !

Depuis le départ de la douce Ponette, j'en ai remué des choses ! des drôles, des tristes, des belles et des moins belles. Des pages qui...