Non lieu ? Si puisque je vous le montre.

 Cette semaine mouvementée se terminant sur un non lieu, c'est à dire sur un nul part autre qu'à la maison, j'ai tout loisir de revenir sur la journée de jeudi, qui fut la seule belle journée de la semaine et la presque pas nombreuse du mois de juillet. Demain même programme qu'aujourd'hui, pluie poussière, froid et nourriture, rien d'autre à se mettre sous la dent. Remarquez que pour la nourriture, cela suffit pour le moment. Balade jeudi, pas où on avait prévu, moins loin, plus court, mais néanmoins, oeil en plus surtout pour moi mais pas grand chose quand vous même à mettre devant les votres yeux.

Un étang qui alimente un vieux moulin restauré en auberge privée.
Sur lequel  et je ne sais pas par quelle providence se trouve l'arche perdue
Une réserve à poissons des carpes communes apparemment (moi j'y connais rien en poisson, alors je me fie à ce que me disent de mieux informés.
deux pieds artichaut dans un jardin presque aussi herbeux que le mien.

Une vue ombragée sur l'étang de l'arche perdue.
Pareille à la précédente mais vue ouverte.
le chateau rocher lui aussi privé, encastré dans la verdure inapprochable, même pour ce qui fait besoin. Bon voilà un petit périple, agréable à l'oeil et aux jambes, la seule partie pentue on l'a faite en descente, le reste était pratiquement plat et ombragé. Voilà qui nous change de l'ordinaire.

 Moins prolixe qu'hier, un peu fatiguée, pas d'adrénaline aujourd'hui. Pas dormi de la nuit ni de la journée qui a suivi.  

4 commentaires:

  1. Un mot très petit encore aujourd'hui, malheureusement !
    Merci pour ces belles photos qui font du bien !

    Mais qu'est-ce qu'on t'a donné pour que tu n'arrives plus à dormir ? en même temps ta tension était si basse, j'ai eu vraiment très peur pour toi rétrospectivement. (eux aussi ont dû baliser, entrée pour une intervention relativement bénigne et se retrouver avec une patiente quasi inanimée)(signe sans doute que ta patience, elle a été bien trop sollicitée ces derniers temps)
    Essaie de te détendre, de te reposer, malgré tout
    Sûrement aussi trop de stress accumulé ! à force qu'on tire sur la corde ....
    Je t'embrasse bien fort, prends soin de toi et laisse toi dorloter autant que faire se peut
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ma belle, je suis contente quand je te lis. Cela me fais du bien. Je serais bien aller en faire d'autres cet aprés midi mais il faut être revenue à 17 pour les soins infirmiers, il ne reste pas beaucoup de temps aprés manger. Bref, le temps n'est pas si engageant que ça non plus et j'en ai marre de tourner autour de chez moi, en plus c'est dimanche, il va y avoir du monde et j'aime être seule ou pas nombreuse. La détente et le repos seront donc pour une autre fois ! Enfin je veux dire le repos qui repose pas celui qui est imposé. Pour la suite on verra bien demain.
    Le stress va encore s'accumuler avec les nouvelles futures trés sans doute.
    Je ne sais pas s'ils ont eu peur à l'hosto, moi je n'étais pas consciente. Par contre je me sentais trés faible, d'où l'adrénaline injectée qui m'a empêché de dormir et tenue évéillée durant plus de 24 h ! Je te raconterai la suite, je t'embrasse et te souhaite bon courage pour toutes les tâches qui t'attendent.

    RépondreSupprimer
  3. Que c'est joli cet endroit ! j'adore l'arche perdue !

    RépondreSupprimer
  4. C'est trés surprenant de voir cet édifice marin ou milieu de cet étang. Je me demande comment il est arrivé ici !

    RépondreSupprimer

Pourtant elles étaient belles...

 Mercredi, la journée n'était pas bonne. Triste et grise. Même pas pluvieuse. Puis la pluie est venue. Froide, glacée. Nous sommes parti...