Tuer le temps.

Comment tuer le temps par un dimanche pluvieux, où un seul être vous manque et tout est dépeuplé ? Telle est la question ultime qui se pose à moi en cette journée morne et sans joie, où seule l'ombre me gagne, sans flute qui m'accompagne gaiement au fond des bois.
La ponette est partie , son train est bien arrivé. Son avion a eu du mal à décoller et ne sais quand elle va arriver. Pourvu qu'elle arrive à bon port sans dégât sans mal et qu'elle passe une bonne semaine ! En attendant, ce matin, j'ai fait le ménage, le marché et la vaisselle. J'ai encore charrié mon fromager qui ne connait pas la fourme du Cantal, bien que producteur lui même, depuis 47 ans m'a-t-il dit.
A midi j'ai ouvert une bouteille de rosé pour accompagner mes petites pommes de terre de l'ile de Ré, majeures ! elles étaient cuites à point, dorées et au bon goût de noisette, accompagnées de radis rouges de mon jardin, de cerises noires et d'un morceau de fourme comme il se doit.
Quelques messages via la Ponette m'ont renseigné sur le fait qu'elle soit bien montée dans l'avion et ne sais quand elle arrivera. Mais semble -t-il assez tôt pour son lieu de rendez vous pour sa destination finale. 8 jours de vacances, vite passés, à peine le temps de décompresser et il faudra reprendre le collier.  15 jours consécutifs sont d'ordinaire recommandés et nécessaires pour repartir d'un bon pied. Sauf dans les hôpitaux français où les employés vont finir plus malades que les patients ! Ils sont vraiment entrain de tout nous enlever, congés payés compris. Qui donc va les arrêter. Si ce n'est pas nous, le peuple des pauvres et des sans dent ? Mais bon sang, révoltez vous ! que diable ! Vous n'en avez pas marre de vous faire exploiter ?

13 commentaires:

  1. Bonjour Délia, pas top un dimanche comme ça mais bon il en faut aussi pour apprécier les bons. Bien arrivé ta Ponette c'est bien, oui huit jours ça passe vite pas le temps d'arriver qu'il faut repartir, dix jours c'est mieux quand on le peut bien sur. Oui les privilèges se réduisent mais pas ceux des politiques il y a comme un bug non? Quand à se réveiller, le peuple de France n'a pas encore assez souffert pour qu'il le fasse, trop fatiguant, trop de je-m’en-foutisme alors il faudra se faire un peu plus pressuriser pour voir un soulèvement massif, c'est pas demain la veille. Bonne fin de dimanche. Demain lundi et J-4 youpi. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma soeur dit comme toi, le réveil sera dur, mais il n'est pas encore l'heure, les gens n'ont pas assez bouffé de m.... ! Sauf que je pense que quand ce jour viendra, il sera si douloureux qu'on regrettera "le bon vieux temps".
      Quant aux politiques dont tu parles, puisqu'ils ont les commandes, ils ne vont pas se priver ! Bonne journée à toi encartonnes bien ! bises.

      Supprimer
    2. Coucou Délia, je viens me reposer un peu chez toi,hihihi;
      Pour les cartons ça va, reste le grand nettoyage à fond. Bisous.

      Supprimer
    3. Je suis entrain de boire ma tisane, tu en veux? C'est du tilleul.

      Supprimer
  2. Grrrrrrrrrrrrr, encore de l'orage, ô désespoir !
    Un seul hêtre vous manque et tout est peuplier (coluche)
    Décidément, ce fromager n'est plus à la noce avec la "fourme" ;-)
    Quant à nos "politocards" ??? Ils n'ont rien, mais vraiment rien de représentant du peuple ! La révolution, pour quand ? je fulmine et je risque encore de râler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va râler de concert donc en attendant un hypothétique réveil! Le fromager, non, il ne connait pas la fourme, je suis une illuminée ! la semaine prochaine je l'attaque sur ses vaches (il affiche sur son camion, une belle brochette de red holsteins ) pas top pour la fabrication du Salers !

      Supprimer
  3. Bonjoue Délia, je comprends ta colère, tu donnes ton avis par rapport à ce que tu connais (une de mes filles pourraient tenir les mêmes propos). Mais il y a aussi ceux qui n'ont pas la possibilité de partir ne serait-ce qu'une semaine, alors du coup je ne sais pas quoi dire.
    Je sais, je suis un mouton....
    J'espère en tout cas que l'avion s'est bien posé et que ta fille profitera de ses quelques jours de repos. Parfois, une semaine, ça suffit pour faire du bien!
    Gros bisous !
    Bisous à Marie en passant (J - 3 :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ambre, je n'ai pas dit que tu es un mouton, d'ailleurs je ne me le permettrai pas et je sais aussi que les choses sont loin d'être simples pour tout le monde. Ils ont tant et si bien fait pour nous diviser et pour isoler les gens, que les solidarités ne sont plus possibles comme avant. Quand tu dis que je donne mon avis par rapport à ce que je connais, oui, c'est vrai, beaucoup par rapport à ce que je connais, mais il y a des milieux professionnels où il est encore possible de défendre ses acquis, et qui par indifférence, par individualisme ne bougent pas le petit doigt. C'est à mon sens pourtant à eux de tire les choses vers le haut. Au lieu de cela, ils se laissent choir lamentablement au fond d'un précipice dont on ne voit pas le bout. Ce qui n'a d'autres effets que de renforcer la précarité de ceux qui n'ont pas cette possibilité. Je sais, je suis une utopiste, mais une utopiste enflammée ! Quand on dit que les paroles en directes sont plus simples pour communiquer que les écrits, en voilà un bel exemple, je ne voulais blesser personne, juste interpeller. Il faut que j'essaie de me modérer ce sera mieux pour tout le monde. Belle journée à toi, bisous.

      Supprimer
  4. Bonjour Délia, je sais bien que tu ne me traites pas de mouton, c'est moi qui me traite de mouton!
    J'étais contente de voir que tu as apporté des modifs à ton blog (sur la gauche) et je me disais que j'allais enfin pouvoir m'abonner à ton blog, mais non, il faut être sur google! ce n'est pas mon cas.. Zut alors..
    Belle journée à toi aussi Délia, gros bisous!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, gogole nous em..., je ne sais pas trop comment faire avec tous ces trucs, je tatonne à pas lents et ne suis pas contente de moi !
    pour les moutons, tu ne fais pas partie non plus de ceux qui acceptent tout, la preuve, tu rales ou alors tu es un mouton noir raleur, et ça j'aime plutôt bien !

    RépondreSupprimer
  6. Tu tâtonnes peut être mais tu te débrouilles bien! Tu as mis sur le côté les titres de tes messages et ça c'est super car avant je devais tout le temps revenir en tête du blog pour aller sur les différents messages! Donc bravo, continue à tâtonner, de toutes façons on est tous passés par là, savoir comment le blog fonctionne, c'est sympa aussi de tester les différentes possibilités de mise en page!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien, merci, je vais essayer de m'améliorer !

      Supprimer
  7. Tu es sur Blogspot comme mon amie Marie K donc si tu veux demande lui des combines.
    Je ne connais bien que le fonctionnement sur canalblog mais Marie pourrait peut-être te donner quelques astuces particulières à Blogspot.
    En tout cas j'apprécie beaucoup tes derniers changements! Merci!

    Je te donne le lien de Marie au cas où tu voudrais lui demander qq chose

    http://boutdecheminencouleur.blogspot.com/2018/06/un-flamand-rose-pour-mon-amie-ambre.html

    RépondreSupprimer

Elle part...

Elle part. Comme on part prendre le train. Tout au bout de la route et de notre chemin Elle part vivre sa vie ma boucle de Sarrasin. El...