Monter descendre.

Je viens de lire chez les copines qui ont posté ce matin et j'ai vu des superbes photos. Dont une avec une superbe Abondance. Comme chez Ambre,, il pleut chez nous. Ce matin un peu de soleil semblait vouloir égayer la journée. Mais ce matin, Chat-ti-Lion, mon roux, avait rendez vous avec sa copine Juliette. Celle là même qui m'appela sur mon portable, 10 minutes avant le dit rendez vous, alors que je n'étais plus qu'à  quelques centaines de mètres du cabinet vétérinaire, pour me demander si on ne pouvez pas annuler le rendez vous en raison d'une urgence. Naturellement je pensais à la pauvre bête qui était en souffrance et revint à la maison. Chat-Ti- Lion, mon roux, protesta dans sa cage de transport mais n'insista pas, comprenant sans doute mes explications. Je lui promis qu'il reverrait sa copine Juliette dans 3 jours. Arrivé à la maison, tout désorienté de cette balade impromptue, il chercha ses repères. Je lui proposais de sortir, lui qui semblait si contrarié de n'avoir pu le faire quand il me le demandait. Mais il préféra aller dormir un peu. Pendant ce temps, au dehors, le soleil se montrait. Peut être allait-il faire beau !  Je pourrais aller faire quelques pas dans la nature et peut être quelques clichés. J'avais vu hier un parterre de jonquilles fraichement épanouies, de l'autre côté de la rivière. Je branchais mon micro pour voir sur map google si un chemin pouvait  m'y conduire. Mais je vis aussi qu'Ambre e Fabie avaient posté. Je m'entretenais un peu avec elles pendant que le temps passant, le soleil disparaissait. Tant pis pour la balade, il pleut à gros bouillon, les jonquilles seront fanées d'ici la nouvelle éclaircie ! 

Et puisque chez les copines, il est question d'escaliers,  et qu'il est demandé d'en montrer si nous en avons, et bien en voilà. 

De l'hotel Fontfreyde à Clermont Ferrand où se situe le centre photographique qui assure la diffusion d'oeuvres d'art contemporaines 
au chateau des mineurs de La Napoule où j'ai passé une semaine de vacances

En passant par  les marches du fort de Pons en Charente Maritimes

les rues  de Mirefleurs dans le Puy de Dôme
Et les marches de l'entrée des artistes du chateau de Cromières en Haute Vienne, 
jusqu'au jardin médiéval  de Nontron en Dordogne

Je n'ai pas compté combien de marches j'ai monté et descendu, mais cela en fait bien quelques unes !
 Bon courage mesdames ménagez vos chevilles et genoux et n'oubliez pas vos cannes.

 

4 commentaires:

  1. Ce qui est compliqué ce sont les escaliers sans rampe, et à nos âges ce n'est vraiment pas prudent !
    Chez "ma belle fille, enfin la maman de mes petits enfants" c'est hyper casse gueule, et même elle dit que pour monter ses courses ce n'est pas le top !

    Pour ton blog sur Canal, j'ai essayé d'aider Ambre, si tu as besoin de conseils je peux essayer de t'aider aussi :)
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
  2. Merci de ton aide. Oui, à nos âges et surtout condition physique, il y a des exercices qu'il vaut mieux éviter et d'autres qui deviennent périlleux. Quand je pense qu'il y a moins de 8 ans, je dévalais encore le Val d'Enfer ! (la preuve dans mes albums photos stockés sur "entrenoussoitdit" si canal débloque veut bien se donner la peine !)
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. ah! les visites de mes chats chez la vétérinaire, c'était chaque fois une belle expédition ! premier problème, les faire entrer dans le panier de déménagement! et puis l'auto: la chatte miaulait à coeur fendre pendant les 20 minutes que durait le trajet, le matou se terrait dans un coin, espérant peut-être se faire oublier ;-)
    ton récit me rappelle des souvenirs :-)
    bise!
    (et ne parlons pas d'escaliers pour le moment, j'ai encore des bleus partout ;-))

    RépondreSupprimer
  4. coucou, ils sont magnifiques tous ces escaliers !
    je vais poster ici un certain temps, puisque mon blog ne réapparaît malheureusement pas ! pfff ! J'ai perdu pas mal de liens aussi !

    RépondreSupprimer

Misère !