Quelle misère !

 Mais quelle misère ! voilà que je suis trop petite.  En effet, j'ai pour mission de jardiner. C'est pas vraiment mon truc. Il me faut enlever l'herbe qui pousse, repiquer les légumes à la bonne période, sarcler, bêcher, arroser, tu parles d'un truc ! Il fait chaud trés chaud et ce du matin au soir. La chaleur m'épuise rien que d'en prononcer le mot. 

On est  2 jours aprés la pleine lune. Donc c'est le moment de repiquer les tomates. Elles ont bien grandi, en pleine terre, il faut mettre des tuteurs, elles sont suffisamment développées. J'ai bien des piquets pour les tutorer, mais c'est sec, je suis petite et ils sont grands, bien plus que moi. Impossible de les enfoncer ces bougres de piquets  en bois. Il va falloir que j'en trouve des moins lourds, moins difficiles à enfoncer, ou alors que je trouve une main forte qui me serait prêtée. Cela ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval. Si j'attends trop, les chats vont  me casser les plans, ce serait dommage. 

Hier j'ai pu tondre grâce à l'aide de ma Ponette, mais pour cette tâche ingrate, elle ne a pas pouvoir m'aider beaucoup, elle est juste un peu plus grande que moi mais beaucoup moins que les piquets. C'est vraiment du boulot un jardin, pour moi c'est pas un passe temps du tout ! quelle misère, mais quelle misère !

En attendant voici des nouvelles du beau rodo et de mes roses qui commencent
à s'épanouir.  










7 commentaires:

  1. Ah ça pour être sec, c'est sec !!!
    Et la chaleur...26° dans la maison !
    Je suis grande, mais trop loin ;)
    Le jardin c'est bien lorsque l'on est en forme, sinon cela devient vite une charge...
    Je n'arrive même plus à arracher les mauvaises herbes, avant seul mon bras me freinait,
    maintenant mon dos reste coincé...
    Bon courage pour que le chef jardinier soit content de toi ;)
    Je t'embrasse ma Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou ma Fabie, c'est bien dommage que tu sois loin, parce qu'en plus de m'aider à planter mes piquets de tomates, tu aurais aussi pu m'aider à manger mon gâteau au chocolat !
      Les souffrances du jardinier, je connais finalement, sans avoir besoin de jardiner pour avoir mal au dos, ni à l'épaule, j'ai fait une capsulite il y quelques années et suis restée longtemps sans pouvoir me servir de mon bras mon traitement m'inflige lui aussi des douleurs au dos (c'est normal, c'est vendu avec) et jusque là j'évitais les corvées. Heureusement cette nuit un gros orage est venu me soulager de l'arrosage. Cependant il m'empêche, ô désespoir, de terminer mes plantations. On verra dans la journée. Remarque si c'est pour que le soleil me grille tout, je préfère la pluie et en plus il y en a vraiment besoin !
      Euh ... pour le chef jardinier, je ne doute pas un instant ! ses critiques seront autant avisées que les conseils de Nicolas !
      Belle journée ma Fabinou, je t'embrasse.

      Supprimer
  2. Bon courage avec cette chaleur, chère Délia !
    moi je suis ni grande ni petite, mais mon jardin ressemble à une jungle et je ne sais pas du tout quand je pourrai m'en OQP ...
    Tes fleurs sont vraiment magnifiques, j'adore !
    Belle fin d'après midi ! et gros bisous !

    PS blogger n'est toujours pas au point, j'ai reçu seulement 1 sur tes 3 derniers messages de blog !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'elle sont splendides les fleurs de Délia ♥
      C'est vrai aussi qu'il faut venir voir si il y a de nouveaux articles ;)

      Supprimer
    2. Oui, ce blog n'est pas parfait, il s'en faut, il est moins pénible que son confrère canal qui débloque sans arrêt. Mes compétences en la matière sont elles aussi quelque peu défaillante et là c'est pas comme le jardinage, pas question de laisser faire la nature. Merci pour vos encouragements, gros bisous les filles.

      Supprimer
  3. Bonjour Délia
    j'ai déjà fini la lecture de ce que tu m'as envoyé ! triple snif ! c'était trop court !!!!

    Encore merci, tu es un amour, c'était un merveilleux cadeau !
    pour ce que tu m'as demandé, je te recontacte bientôt
    Plein de gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
  4. Merci Ambre, c'est gentil, de toutes façons en ce moment je n'ai pas le temps de travailler, là je reviens du jardin, j'ai mis les plantes fruits ( courgettes, potirons même haricots, eux c'est fleurs mais c'est pas grave) maintenant je vais prendre ma douche et direction la visite traditionnelle chez doc gynéco (vaut mieux être propre quand même !)

    RépondreSupprimer

le 7 février.

 Nous sommes le 7 février, on pense. On pense que es là. En regardant le ciel. En regardant en bas. On ne t'y vois pas. Mais on sait que...