Avec de doux lainages...

 Il fait froid, j'en connais un qui n'aura pas trop de sa petite laine. En fait je trouve qu'il fait plus froid dedans que dehors. Quand on marche d'un bon pas, on se réchauffe vite. Ce fut le cas ce matin en tout cas. Quand j'ai vu ce joli paysage gelé, je n'ai eu qu'une envie : celle d'en profiter avant qu'il ne soit trop tard.


Le soleil derrière un rideau de brume montant de l'humus givré était propice à de beaux tableaux féériques. Je suis donc partie à l'aventure prés du vieux moulin, mais l'eau galopante l'avait protégé du froid et je n'ai vu qu'un spectre noir au bord d'un torrent.




L'écume bouillonnante  projetait ses éclats jusque sur les berges. Un sol boueux et glacé recouvrait le chemin. Il était aisé de marcher. Plus loin l'herbe du pré crissait sous mes souliers. Je m'approchais des chênes centenaires dont les pieds baignaient dans l'eau stagnante recouverte d'une fine couche de glace. Le sol était dur et l'approche des deux vieillards n'en était que plus facilitée. Les ronciers courbés par la morsure du givre faisaient figure de guirlandes enrubannées.





Puis le soleil a tout effacé. Seul un peu de neige a subsistée sur les bas côtés des endroits les moins exposés.


 Mais c'était beau. Pas autant que la dernière fois, c'était différent, mais beau quand même.


7 commentaires:

  1. Une balade glacée !! Mais de très belles photos. Sur Paris il a gelé ce matin !

    RépondreSupprimer
  2. Merci. Paris sous le givre, il doit bien y avoir aussi de jolies photos à faire, même si c'est plus difficile d'avoir de beaux paysages. Je pense en particulier aux jardins et aux ponts, Montmartre, en particulier. Je crois que ce WE il fera froid aussi. Par contre je pense trés fort à ceux qui n'ont pas de toit et ont froid. Je suis triste.

    RépondreSupprimer
  3. Comme c'est beau ! merci Délia pour ce tendre partage.. j'aime la 1ere photo, ainsi que tes 1ers mots : "il fait plus froid dedans que dehors"
    c'est bien vrai !
    Pardonne la rareté de mes commentaires, qui ne traduit pas celle de mes passages puisque je te lis toujours
    quelque chose est cassé en ce moment
    je t'embrasse très fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que tes silences sont inquiétants Quand tu dis que quelque chose est cassé, c'est bien un peu le cas chez tout le monde, je pense. Nous ne sommes pas faits pour cette vie là et trop vieux pour nous adapter à autre chose. Même les moutons ne s'habituent pas (le vrais) pas les moutruches ! Je te souhaite de meilleurs jours et surtout de revenir à la surface, ce n'est pas possible de rester en apnée si longtemps, même pour une bonne nageuse comme toi. Bisous ma douce Ambre..

      Supprimer
    2. je ne me rappelais plus ce que je t'avais écrit ...
      Désolée, je voulais dire : quelque chose est cassé en moi ! comme en nous tous ... je t'écris dès que possible
      Bisous ma Délia, et profite bien de ta Ponette !

      Supprimer
  4. C'est superbe, tu me donnerais presque des envies de campagne, Paris est si triste.

    RépondreSupprimer
  5. La campagne a ceci de plus que la ville, c'est qu'elle vit tout le temps, même elle vit mieux sans les hommes. Alors l'absence d'activité humaine ne la dérange pas, la nature reprend ses droits.

    RépondreSupprimer

Question d'hygiène.

Mr Caillebotte n’a pas peint que le pont de l’Europe, la gare Saint Lazare, des « racleurs de parquet » ou les trottoirs parisiens. Non, ...