Les mystères de la Tardoire

Premier jour de juin où il fait bon se promener, pas trop chaud mais assez, un peu de vent léger qui court à travers la campagne, et nous voilà ravis. Hier donc petite balade le long d'une rivière mystérieuse car elle disparait à un moment  sans qu'on n'ai jamais trouvé où elle réapparait, étrange, non ? La Tardoire, puisque c'est d'elle qu'il s'agit prend sa source en Haute Vienne sur la commune de Pageas, prés de Chalus  et se jette dans la Bonnieure à St Ciers sur Bonnieure, près de Mansle en Charente, seulement en cas de crue, car comme je vous l'ai dit, elle passe son temps à disparaitre dans des gouffres entre La Rochefoucault et sa confluence, sans qu'on saches où elle resurgit. On a lui longtemps attribué le titre d'affluent de la Charente, mais ses caprices et son faible débit lui ont fait préférer la Bonnieure, ainsi la Tardoire fut dégradée. Mais quelle belle rivière sur son trajet !
platane tri centenaire
site de Peyrassoulat sur la commune de Cheronac

libellule rouge
le vieux pont

puits perdu  et sa fontaine prés d'un ancien moulin

1 commentaire:

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...