Les lilas finissent toujours par refleurir.

J'adore le lilas. Il évoque tant de souvenirs pour moi. Maman aimait tellement cette fleur si douce et si parfumée. Et puis  dans le jardin de mon père, il y en avait 3 : un blanc, un mauve et un violet. Nous en faisions parfois des bouquets. Maman aimait tellement....
Avec son parfum sucré remontent en moi tant de choses, parfois acidulées.
Dés les premiers bourgeons, on guettait le printemps, car aux premiers lilas c'est la saison de planter les pommes de terre, alors pas question de laisser passer l'occasion.
C'est aussi le temps des communions qui nous voyait à l'autel, toutes de blanc vêtues, avec un bouquet de blanc lilas pour fleurir la maison de Marie.
C'est encore les giboulées qui rouillent les fleurs en moins de temps qu'il n'en faut pour rire.
Et pour finir il y a le lilas de mon fils, qu'il avait récupéré dans une décharge, sec et meurtri.  Il refleurit chaque année pour lui dire merci.
Ô lilas si parfumés qui nous faisaient devenues grandes, rêver qu'un prince allait nous enlever !
Ô lilas de notre enfance où chantaient dans les branches, la fauvette et le pinson, pendant qu'au sol,le moineau et l'alouette faisaient une ronde folle.
Ô lilas de la vieillesse qui voient le centenaire, le dos courbé prés de la terre, attendre nonchalamment la délivrance d'une vie faite de labeur et de souffrances.

21 commentaires:

  1. Chouette retour vers l'enfance et la jeunesse.
    Merci de ce devoir manifestement écrit avec cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Le gout, j'avais peur justement qu'il ne soit pas assez tonique ce texte, comme je suis parie quelques jours depuis vendredi j'avais anticipé la parution, mais du coup pas eu le temps de bien préparer le sujet. Mais le coeur a ses effets.

      Supprimer
  2. J'aime l'idée des fleurs qui rythment les travaux du jardin.
    Bravo Délia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Berthoise, oui je crois que chaque saison est bercée par la nature, les fleurs, les travaux des champs...

      Supprimer
  3. Tendre devoir qui me fait craquer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fabie, l'enfance surtout a ses moments de tendresse particuliers qui font qu'on s'attache plus à des choses qu'à d'autres.

      Supprimer
  4. superbe hommage à ces fleurs et à ceux qui les aimaient!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'aime surtout dans le lilas, c'est son parfum.

      Supprimer
  5. Je suis la méchante de service, ton devoir et tendre, délicieux et poétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi dis tu que tu es la méchante ? ça ne se voit pas tant que ça !

      Supprimer
  6. Je suis du même avis que H B bien joli texte !

    RépondreSupprimer
  7. Tu as su mieux que moi parler des lilas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'ai dit des choses différentes, toi aussi tu as fait un bon texte, il me semble !

      Supprimer
  8. Joli texte ! Moi, pas eu de chance avec le lilas que j'aime beaucoup moi aussi ! le premier était mal placé, il a fallu le couper, mon père m'avait donné deux boutures un blanc double et un violet, ils avaient bien repris mais la seule et unique fois que mon ex a bien voulu tondre la pelouse, il les a coupé... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est pas tellement avec le lilas que tu n'as pas eu de chance, donc ! Il y en a des fois, qui feraient mieux de "prendre un marteau et de se taper sur les doigts", comme disait ma mère, plutôt que de faire quelque chose !

      Supprimer
  9. C'est une très belle histoire du lilas, comme nous sommes beaucoup à en avoir connu. Le lilas est une de mes fleurs préférées, surtout en cette saison-là, si abondante en fleurs, et en plus, j'adore le parfum du lilas, et la couleur mauve, si seyante. Mes enfants ont planté un arbuste dans leur jardin. Il pousse... Dans le jardin de mes parents, il y avait un lilas blanc, au fond du jardin, et un lilas mauve, devant, mais celui-là n'a pas tenu, je ne sais pas pourquoi. Traditionnellement, je crois que le lilas entrait dans les bouquets de fiançailles aussi .................... Je me demande s'il existe un parfum lilas, comme il y a des parfums au muguet, au chèvrefeuille, à la rose, à la lavande, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr Pivoine qu'il y a du parfum au lilas! comme il y en a à la pivoine (j'en avais un d'ailleurs, chez ANGEL, je l'adorais!)

      https://www.beaute-test.com/pivoine_angel_-_jardin_d_etoiles_thierry_mugler.php

      Supprimer
    2. Je crois que oui, il me semble en avoir eu entre les mains de ce parfum. Le lilas est souvent associé aux fêtes de printemps, et les fiançailles en sont une car autrefois on se fiançait au printemps pour se marier au mois d'aout ou au printemps suivant.

      Supprimer
  10. Bonjour Délia,
    il est trop joli ce texte, tout en tendresse...(c'est quoi la différence entre le lilas mauve et le lilas violet?)
    Ton évocation des communions avec du lilas blanc dans les bras m'a donné envie de voir une photo :-)

    Merci pour cette belle évocation, gros bisous Délia

    RépondreSupprimer
  11. Merci Ambre ! la différence, c'est la couleur, pardi ! (lol) Le violet est plus foncé. Mais pour les photos, je ne crois pas en voir. dommage cela aurait été avec grand plaisir. Bonne journée à toi. Bisous.

    RépondreSupprimer

La bonne affaire

  Que peut-il donc se passer sur cette toile d’Harold Harvey. Que peuvent donc se dire ces trois femmes qui semblent intéressées par la lett...