Le bonheur, c'est quoi ?

 Je ne sais pas ! surtout en ce moment. Mais sans m'interroger davantage sur la question, je crois que c'est avant tout un état d'esprit. On éprouve de la joie ou de la tristesse et le bonheur prend un tout autre visage. On apprend de bonnes ou de mauvaises nouvelles et le bonheur change de direction. On est bien ou on est mal, il se cache ou réapparait. Le bonheur est une chose fuyante qui ne pense qu'à disparaitre quand vous voulez l'étreindre. Il se voit de loin ou se cache derrière vous. Il revient parfois avant de nous quitter pour de longues périodes.

Le bonheur en ce moment pour moi, c'est de passer mes doigts dans la fourrure épaisse d'un petit lion qui ne demande qu'à ce que je lui fiche la paix. Alors, je le laisse s'enfuir et mon bonheur s'estompe pour resurgir quand derrière la vitre petit lion demande à rentrer. Il me regarde de son air suppliant et je laisse ses pattes mouillées souiller le carrelage que je viens de lessiver. 

Petit lion est malin, il sait trop bien venir me consoler. Le soir sur mes genoux si je suis triste ou préoccupée, il vient se blottir et ronronner. En ce moment je suis gâtée.

Le bonheur pour moi en ce moment c'est de tricoter des lainages bien chauds pour une petite minouchette qui n'a plus de maison. Quand j'aurais terminé je m'occuperai des minouchets. 

Le bonheur pour moi c'est de penser que Noël viendra quand il pourra mais que l'amour qui se concrétise par des cadeaux et des fêtes ce jour là, lui ne disparaitra pas.





14 commentaires:

  1. Bonjour mon amie Délia, mon amoureuse des vaches et ma soeur des mots,
    c'est un bien joli texte que tu nous offres là et il me fait énormément de bien. MERCI
    je te souhaite plein de petits bonheurs, au jour le jour, et je te fais de gros câlins virtuels

    RépondreSupprimer
  2. Ta soeur des mots, ta soeur des bois, ta soeur de coeur et parfois d'esprit comme en ce moment. Je suis trés soeur j'en ai 5 en vrai et je les aime toutes pareillement, pour leurs qualités différentes, pour leurs défauts aussi. Et puis je m'en trouve aussi des comme toi qui parfois apparaissent ou disparaissent mais qui savent être là quand il faut être là et dans ces moments je trouve la vie plus belle. Oui, ça fait du bien aussi d'avoir des soeurs comme toi. Pour les vaches, peut être que tu étais une vache dans une autre vie ou que tu le deviendras. A force d'en manger, surtout de l'enragée, on est plusieurs à en être en devenir.

    RépondreSupprimer
  3. j'ai cliqué trop vite j'avais pas fini d'écrire. Je voulais dire que toute cette vache enragée qu'on nous fait bouffer se transformera bien en quelque chose et que les leçons que nous en tirerons nous rendront plus fort comme un boeuf, plus vache comme celles qu'on nomme vieille peau de vache, ou plus humain comme le sont toutes les vraies vaches qui regardent passer les trains.(mais pas que !) Je t'embrasse moi aussi et te souhaite une belle aprés midi.

    RépondreSupprimer
  4. Il faut s'accrocher à tout ce qui peut nous apporter du réconfort, ne pas sombrer pour avoir des chances de sortir de tout cela, plus forts.
    En ce moment, les petits bonheurs c'est voir nos petits enfants en vidéo, préparer les cadeaux de Noël 'on arrivera bien à les offrir un jour...).
    Notre chatte, Dora, apprécie nos bras lorsque le froid s'installe, alors actuellement nous sommes gâtés ! :)
    Gros bisous Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que la nature humaine est ainsi faite, savoir se ressaisir et continuer à avancer, pour s'accrocher à la vie coute que coute.

      Supprimer
  5. J'adore les chats. J'en ai trois......C'est un vrai bonheur. Ce sont des animaux très intéressants et subtils....Je crois bien que je suis gâteux !!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les chats . J'en ai trois. Ce sont des animaux intéressants et subtils. C'est un vrai bonheur .....Je crois bien que je suis gâteux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gateux ? Je dirais pas ça comme ça, mais bon,de toutes façons, on est nombreux à l'être et puis tant que c'est dans l'amour, je ne vois pas où il y aurait du mal, n'est ce pas.

      Supprimer
  7. Le bonheur...ah le bonheur, qu'est-ce-que c'est que cette bête-là ? Je plaisante un peu... mais pas tant que ça.
    Le bonheur c'est furtif, c'est fuyant, c'est fort, c'est tendre ; mais quand il s'en va voir ailleurs si j'y suis, ça fait mal. Alors faut le choper dans toutes ces petites choses du quotidien, sans chercher à l'emprisonner car de toutes façons il ne s'installe pas durablement.
    Alors profitons à fond des moments où il est là ;)
    Gros bisous ma Delia, c'est quand même un BONHEUR de te connaître !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur c'est comme les chats finalement, il faut l'entretenir et ne rien lui demander.

      Supprimer
  8. Le bonheur, on le reconnaît au bruit qu'il fait en partant, comme disait Prévert.

    RépondreSupprimer
  9. Je t'emprunterais bien ton petit lion, rien que voir sa tête, c'est un remède à la mélancolie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme ! quand je partirai en vacances, je te le confierai. Promis.

      Supprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....