Et vlan passe moi l'éponge.

"Et vlan, passe moi l'éponge !"   dit La Germaine au Fernand qui la regarde chaque samedi prendre son bain. C'est le rituel hebdomadaire, car il faut être propre pour la messe du lendemain.
D'abord, c'est lui qui investi le premier le cabinet de toilette. Il prend son temps, et religieusement devant la grande glace, il procède à un rasage méticuleux. Puis il rince son blaireau avant de le ranger dans une trousse d'un bleu douteux avant de prendre une douche vite fait, pour ne pas faire languir la Germaine à qui il tarde qu'il en finisse afin de pouvoir  à son tour occuper la salle de bain. Plus précisément la baignoire dans laquelle elle se fait couler un bon bain bien chaud. Un bain parfumé et plein de mousse où elle va plonger et se prélasser un bon moment pendant que Fernand se tient prêt à accueillir son corps tremblant contre sa robuste poitrine tiède et velue. Il la cueille comme on cueille une fleur et lui sèche délicatement le dos avec la grande serviette éponge qui l'enveloppe toute entière. Puis il la  pose là  tendrement sur le pouf où avec un soin plus méticuleux encore, elle insiste sur les replis les plus délicats de sa peau, avant de lui demander à lui de s'occuper de son dos. Plus particulièrement du bas de son dos, elle lui demande alors s'il ne pourrait pas.  Fernand aime bien lui entendre dire ces mots magiques : " fais moi gligli et zigouzi dans le dos". Ce moment où la matinée s'anime invariablement pour Germaine et pour Fernand,  le samedi devient  un  dimanche en semaine.
C'est Byzance à chaque fois. Ce jour là on passe l'éponge sur bien des choses. Au diable les histoires de vices de l'un et de versa de l'autre.  Fernand et Germaine, ne pensent plus, ils butinent un nectar si délicieux qu'à la fin du jour, ils ont vidé le calice jusqu'à l' hallali. 

11 commentaires:

  1. Bonjour Délia,
    j'adore ton histoire: simple, douce, tendre.... et ce petit sourire qui nous vient au fur et à mesure qu'on la lit.
    Joli devoir.

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau début de week-end !
    C'est autrement passionnant que la messe du lendemain.
    Goûter au paradis avant de mourir, c'est mieux...

    RépondreSupprimer
  3. L'heure du bain, quel joli moment pour ces deux là :-)

    RépondreSupprimer
  4. Tu racontes bien !
    Il n'y a pas de mal à se faire du bien ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est la fête, c'est la fête, je change de chanson, tu as capable de me mettre ton titre dans la tête toute la matinée.
    Ton devoir est très sympa.

    RépondreSupprimer
  6. l'hallali !!!!!! Rien que ça? Joli rituel

    RépondreSupprimer
  7. C'est chaud tout ça ! C'est chaud !

    RépondreSupprimer
  8. Finalement, avec les salles de bain, on perd des moments délicieux..Maintenant, ce n'est plus qu'une brosse qui nous frotte le dos.

    RépondreSupprimer
  9. Sympa le rituel ! tout chaud tout doux ;-)

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....