4 murs et un toit.

Oui, bon je sais ! Il y avait des travaux en perspective. Beaucoup de travaux. Mais nous étions jeunes encore et un peu fous. Quand nous vîmes cette maison, nous en tombâmes immédiatement sous le charme. Elle était spacieuse, délabrée, mais spacieuse. Ses grandes ouvertures à l'étage laissaient passer beaucoup de lumière. Nous serions bien l'été sur sa terrasse et l'hiver au coin d'un bon feu dans la grande cheminée. D'immenses pièces allaient nous permettre de créer des espaces à vivre merveilleux. Entourée d'un somptueux jardin donnant sur la baie, nous ne craindrions pas d'être dérangés. Nos enfants pourraient s'inventer des jeux que nuls autres enfants ne connaitraient. De grands cyprès plusieurs fois centenaire délimitaient l'espace rocailleux où nous entretiendrions un jardin méditerranéen. Devant l'entrée principale, une pelouse naturelle était bordée par de robustes pins parasols et des figuiers dont la récolte agrémenterait nos étés.
La maison de nos rêves, était là à nos pieds et nous n'avions qu'à récupérer les clés.
Une fois fait, nous nous attaquerions aux travaux. Ce que nous ne savions pas, c'est que cette maison était frappée d'alignement. Nous n’eûmes jamais les autorisations nécessaires, ni le permis de construire indispensable à son aménagement. Vouée à la démolition, cette maison était tombée en désuétude et aller le rester. Nous ne nous sommes jamais remis de cette mésaventure. Ni financièrement, bien sûr, ni moralement, naturellement. Voir s'écrouler le plus beau de nos rêves en même temps que des pans entiers de l'édifice sensé nous héberger, tel était notre destin tragique. Aujourd'hui quand j'y songe, j'en ai encore les larmes aux yeux. Nous nous sommes pourtant débattus face aux huissiers, aux agents immobiliers véreux, aux autorités responsables de toutes ces décisions absurdes et controversées. Mais comme un diable dans un bénitier, en vain. Nous sommes maintenant vieux, malades  et usés. Nous n'attendons plus rien de la bonne société. Personne ne peut plus nous humilier, mais toute notre vie en  a été gâchée.

18 commentaires:

  1. Ce serait un peu comme si ma belle histoire avait trouvé une suite tragique...
    Pourquoi tant de haine en ce monde ? 😉
    Bisous célestes
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
  2. Je connais un jeune couple qui a acheté une maison (pas assez cher, mais trop pour ce qui s'est passé par la suite...).
    Ils ont galéré des années pour obtenir l'électricité alors qu'ils avaient de jeunes enfants, et leur maison n'a jamais été confortable!
    Depuis, ils ont changé de région et sont locataires.
    Cela devrait être lourdement puni de vendre un bien inexploitable !
    Bonne journée Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le lot de bien des gens. Les lois ne sont pas faites pour les honnêtes gens.

      Supprimer
  3. Pourquoi tant de haine ? Ici pour le profit de quelques uns.

    RépondreSupprimer
  4. Je croyais que lorsque l'on achète un bien immobilier, la mairie doit nous informer d'éventuels problèmes... et surtout celui-là, frappé d'alignement ! quelle malhonnêteté ! J'espère que ce n'est pas une histoire vécue :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre terrain était frappé d'alignement. Le notaire nous l'avait signalé. Quelques années après, on nous a pris 10 % de notre terrain, mais nous le savions...Oui, j'espère comme dit Praline que ce n'est pas du vécu..

      Supprimer
  5. Je suis comme Praline, j'espère que ton histoire n'est pas vraie.

    RépondreSupprimer
  6. Triste histoire que j'espère sortie de ton… Non, non, il y a eu tant de cas où le rêve a sombré dans le desarroi….

    RépondreSupprimer
  7. Si cette histoire est vraie, la vente aurait dûe être annulée pour vice caché. La mesure d'alignement devait figurer dans les actes et le vendeur était totalement responsable
    Mais j'espère que c'est une fiction !

    RépondreSupprimer
  8. moi aussi j'espère que c'est une fiction! c'est terrible, financièrement et psychiquement, ça détruit ceux à qui ça arrive!

    RépondreSupprimer
  9. Je vous réponds globalement, vos coms ayant la même tonalité.
    Oui c'est une fiction, encore que ! c'est la situation de tant de personnes. Nous avons eu une histoire dans notre environnement : les gens avaient construit sans autorisation ( à ce qu'on à dit à l'époque ?). Du coup les autorités compétentes leurs ont interdit de poursuivre leur construction qu'ils n'ont pas pu démolir non plus. Quant à nous, nous avons connu des déboires, mais d'un tout autre type, (tombés au mauvais endroit avec un mauvais voisinage)notre vie en a été un peu gâchée aussi.

    RépondreSupprimer

  10. Ben oui, mais il faut savoir faire de la place et démolir pour construire de merveilleux aéroports !

    RépondreSupprimer
  11. Qu'on bradera pour le franc symbolique, bien entendu !

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Délia, heureusement cette histoire ne t'es pas destinée. A l'heure actuelle il y a des protections pour les acheteurs des obligations pour des risques éventuels. Des escrocs il y en a toujours eus hélas, je pense que maintenant les lois sont plus protectrices. Il n’empêchè que des maires donnent des permis de construire dans des zones inondables et voila ensuite les répercussions en cas d’inondations, des gens à la rue. Ce sont eux les responsables, et ils doivent être sévèrement punis. Quand à faire de la place pour des choses inutiles comme des aéroports par exemple (Notre dame des Landes) il faut se soutenir que les gens en redemandent pour le confort et la facilité alors on lance des projets sans voir plus loin si cela est utile ou pas. On en veut toujours plus et plus vite c'est la société qui veut ça, et on en subit les conséquences surtout ceux qui ne sont pas concernés.Maintenant on ne supporte plus rien ni personne mais c'est du surtout au manque de respecte de l'autre que tout cela arrive. Si chacun respectait l'autre on vivrait mieux ensemble. je passe sur les problèmes de voisinage dus aux coqs et aux grenouilles, qu'elle imbécilité. Il y aurait tant à dire que je préfère en rester là.
    Parfois on est un peu naïf on devrait réfléchir avant de se lancer dans un achat qui parait trop attractif, mais ça c'est facile à dire mais pas à faire.De toute façon on est dans un monde de profit alors à part une bombe rien ne changera hélas.

    RépondreSupprimer
  13. Une bombe ? Il tombe tous les jours sur la tête de gens innocents et j'ai pas l'impression que ça change grand chose. Si, pour ces peuples qui subissent toujours plus de malheur, pour ceux que la guerre enrichi, pour ceux qui vivent de la misère humaine et qui en profitent. Au contraire un monde de paix va trés bien avec un monde juste, avec un monde où justement l'intérêt commun est privilégié sur le particulier, avec un monde respectueux des êtres et de l'environnement. Mais le respect ça s'apprend et surtout ça s'entretient et c'est le contraire de la guerre. Bonne journée Marie.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis revenu au premier sujet proposé.
    Histoire d'éviter la guerre à propos de viande et de légumes...
    Bises

    RépondreSupprimer
  15. Je te remercie d'avoir soustrait ce pauvre animal à la consigne . Du coup la semaine ne sera pas sanglante. Je viens de lire chez toi, et j'ai levé le préavis !

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....