Les créations d'Orange.



Le mot et la couleur  proposés par Anne (Blogallet, consultable à partir d'ici sur le bandeau  en haut à gauche) vont-ils m'inspirer et quoi ?

Tout d'abord ancienne salariée d'Orange, et en tant que telle, je n'ai pas eu souvent l'occasion de faire preuve de beaucoup de création, ni même d'imagination. Voyez bien le côté déshumanisant et extrêmement frustrant de la chose ! Non, ce sont ses dirigeants actionnaires qui se réservaient le rôle de créateur, pour le moins grand bien des salariés et des  usagers d'ailleurs ! Précurseurs d'une gestion où le toyotisme fait des ravages, ils n'ont jamais lésiné sur les moyens. Ni nos batailles ni nos actions n'ont suffit à les dissuader.

Je ne vous raconterai donc pas ni ne vous parlerai des empreintes légères que tout cela a pu laisser sur mon esprit fertile depuis que je les ai quitté.

 L'orange c'est aussi le symbole de Noël qui était il y a bien longtemps le seul présent posé dans les galoches de nos ancêtres, pour peu que ceux ci ne fussent pas trop désargentés.
Maman me parlait souvent de ce temps où.... elle qui fit tout pour que nous ayons notre Noël dans nos sabot. Elle qui se priva toute sa vie. Elle qui n'eut de joies que celles de son enfance, j'en suis à peu prés persuadée. Elle qui pleura plus souvent qu'à son tour. Elle trima toute sa vie, pour bien moins encore, que si peu. Elle qui m'apprit tant de choses. Elle qui se souvint que plus pauvre qu'elle, était aussi possible. Elle qui fut tant émerveillée par le sourire de la petite fille qui leur avait été confiée, un matin de Noël quand elle découvrit cette orange dans ses sabots. C'était la première fois que cette gamine recevait un cadeau. Maman en fut marquée à jamais.

 L'orange était la couleur du ciel pour son dernier adieu, quand la grande porte  s'est refermée.


L'orange c'est la couleur du  soir sur les montagnes quand à la fin de la journée, le soleil va se coucher.



C'est la couleur de l'océan, quand l'astre sombre à l'horizon pour clôturer
une belle journée.
 L'orange c'est une belle récolte pour nous régaler les soirs d'automne avant d'aller se coucher.

Et puis l'orange,c'est la couleur des vaches dans ma contrée.

11 commentaires:

  1. Une jolie déclinaison de la couleur Orange Délia :-)
    Je suis toujours admirative du ciel le soir, c'est tous les jours un nouveau spectacle dont je ne me lasse jamais. Tes couchers de soleil sont très beaux !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, merci Brigou, les couchers de soleil, de même que les levers sont d'une manière générale trés beaux, je ne m'en lasse pas non plus. Par contre, cette année, je n'ai pas réussi à en prendre un seul ni le matin ni le soir. C'est un phénomène assez curieux, mais les aubes comme les couchants n'ont pas de couleurs comme les autres années, par chez moi.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Délia,
    me revoilà après quelques jours d'"absence" indépendante de ma volonté et que j'espère tu voudras bien me pardonner.
    C'est bizarre car dans ma messagerie la 1ere photo est différente de celle que je vois sur ton blog?
    J'aime beaucoup ton post. Déjà, j'aime beaucoup la couleur orange, qui était très à la mode dans notre jeunesse, tout était orange chez moi, jusqu'au pot de chambre de ma 1ere fille! :-)
    Émouvant hommage à ta maman, et de bien jolies photos encore une fois.
    C'est quoi une "tarine"? d'où vient ce nom?
    Belle journée à toi Délia, gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Ambre,j'espère que tu vas bien. Je te remercie de ton message. Je trouve que l'orangé offre des tons chauds et lumineux. Cela devait être à ton image chez toi, donc trés chaleureux.
    La Tarine est une jolie petite vache au mufle autour des yeux et l'intérieur des oreilles noirs . C'est une excellente laitière à qui ont doit le fromage de Beaufort et la tome de Savoie, puisque son berceau d'origine est le vallée de la Tarentaise. On l'appelle aussi Tarentaise d'ailleurs. Voilà pour la petite histoire. Je te fais des gros bisous et te souhaite une belle journée.

    RépondreSupprimer
  5. Ah bah ça alors tu m'en apprends! Le Beaufort est un des fromages qu'on utilise dans la fondue suisse! et d'ailleurs on a généralement beaucoup de mal à en trouver, au moins en région parisienne! Je le sais, ayant eu une maman élevée en Suisse et qui faisait toujopurs sa fondue avec la recette de sa grand-mère, ben je peux te dire que le Beaufort, ici, ils ne connaissent pas! Tu es un puits de science en ce domaine! J'adore les gens passionnés!
    Merci pour ces explications! Belle suite de journée, Délia, gros bisous à toi!

    RépondreSupprimer
  6. Décidément, les fromager ou plutôt marchands de fromages ne sont plus ce qu'ils étaient. Entre ceux qui fabriquent la fourme mais ne la connaissent pas et ceux qui ne connaissent ni le Beaufort ni je le crains plein d'autres espèces de fromages tous plus savoureux les uns que les autres !
    Pour la journée, ça ira, (précisions en mail !) bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis comme Ambre, j'aime l'orange et je suis sensible à l'hommage que tu rends à ta maman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Heure Bleue, ça me fait plaisir ce que tu me dis. Bonne journée à toi.

      Supprimer
  8. Tu es très riche question orange!
    Merci pour ta participation. Et désolée de n'avoir pas pu venir plus tôt. Le temps se dilue dans la fatigue et la migraine.

    RépondreSupprimer
  9. Mais tu n'as pas à t'excuser ! Je sais bien que tout le monde ne dispose pas d'autant de temps qu'il le faudrait et je trouve que pour ta part, tu as largement de quoi meubler ton temps ! Ce dont je t'admire d'ailleurs.
    Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
  10. Orange est ma couleur préféée. Plutôt un orange brique, entre le jaune et le rouge qui sont mes couleurs aussi. J'ai plein de tissus, tentures coussins, abat-jours ainsi et des objets et des vêtements aussi, bien sûr.
    J'aime beaucoup ton billet. Sur le ciel, la mer, l'aurore ou le crépuscule ... j'aime surtout ce bel hommage à ta maman courageuse et forte.
    Bises, Délia. Bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...