Reste


Cette femme devant sa psyché, se prépare-t-elle à partir ou revient-elle ?
Et s’il y avait quelqu’un derrière elle ?
Dites en quelque chose lundi.
Que vous soyez à la place de l’une, de l’autre, des deux.
À vous de jouer.

Je n'ai pas trouvé l'inspiration et je ne peux pas coller l'image, j'ai essayé, piètre résultat. Je ne suis pas d'humeur joueuse.


Il se fait tard et Julie est rentrée hier soir sans même se déshabiller tellement il faisait noir.
Je la contemple ce matin devant son miroir. Elle refait son chignon tel que je l'avais aimé  avant de promener  mes doigts à la recherche de boucles d'orge désordonnées qu'elle avait façonné pendant des heures. Elle est là prés de moi, sa place encore chaude au creux des draps de soie où nos corps se sont lovés puis aimés jusqu'au petit matin. Julie j'en ai tellement rêvé, elle m'a tellement manqué que je voudrais la garder encore et toujours dans cette chambre sans chaleur où il ne fait bon vivre que parce qu'elle apporte de douceur. Julie ma rousse beauté, avec ses douces rondeurs. Julie, je n'ai qu'un mot à dire : reste !  

9 commentaires:

  1. C'est un texte magnifique, mais mon cerveau coquin pense simultanément à la chanson d'Higelin "Pars!" ;-)

    De mon côté cette toile m'inspire comme à beaucoup quelque chose d'un peu mélancolique ... et j'ai envie de gaieté!
    Gros bisous ma Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dépend de ton état d'esprit, je ne la trouve pas spécialement mélancolique, plutôt lasse, je dirai; sans doute comme moi ! te fais des bisous aussi, moi.

      Supprimer
  2. Je dirais aussi "Reste !"
    Mais pourquoi part elle ?

    RépondreSupprimer
  3. Bon, ça va, je ne suis pas rousse, ne l'ai jamais été, disons au temps où j'avais une belle chevelure, j'étais blonde ou châtain clair. Finalement, ce tableau inspire des textes assez brefs...tiens, un peu comme dans une pièce de théâtre au moment où le rideau tombe et où on occulte tout le reste..

    RépondreSupprimer
  4. Tu n'as peut être pas d'inspiration mais ton devoir est vraiment sympa.

    RépondreSupprimer
  5. Reste, reste, c'est vite dit :-) Il faut des arguments!

    RépondreSupprimer
  6. Pour quelqu'un qui n'a pas d'idée tu t'en tires bien !
    Bon si il sait s'y prendre, elle reviendra ;)

    RépondreSupprimer

La bonne affaire

  Que peut-il donc se passer sur cette toile d’Harold Harvey. Que peuvent donc se dire ces trois femmes qui semblent intéressées par la lett...