Dés que le printemps est là.

Le printemps est là et bien là. Les autres années, dés que le printemps revient, je pars toujours faire un petit tour de l'autre côté de la montagne et je fais provision de miel, de fromage, de saucissons de chocolat et de pates de fruits. Ah ! les pâtes de fruits de mon enfance ! celles qu'on achetait chez mademoiselle Simone. J'en ai retrouvé le goût dernièrement enfin dernièrement, c'était quand même en 2016, à Besse en Chandesse. Des qui avait au moins 70% de pulpe. Des qui sentait bon les fruits. Des qui vous donne l'envie de redevenir enfant.
 Mais cette année, je vais devoir attendre de longues journées.
 Ici c'était en 2018 au mois d'avril, les gorges de l'Artière avaient leur parure vert tendre
Sur le Plateau de Mirefleur les fruitiers promettaient de bonnes récoltes
Le marché d'Ambert se révéillait.
 L'an dernier en février.

 Pour tous ceux qui ont la nostalgie, voilà floréal dans son écrin.
 Incendie au poulailler, le voisin a encore des tartuelles à faire bruler. Et puis je peux vous dire que ça pue, chez lui pollution et civisme vont de paire.
Mon poirier me fait de belles promesses, c'est un William, pourvu qu'il n'y ait pas de gelées.
Les iris commencent à fleurir.


 Plume prend la pause

Et Petit Lion s'amuse.
 C'était tout à l'heure dans mon jardin. Il fait bon, l'air et doux, le printemps est là et les lilas et glycines bientôt en fleurs. J'ai envie de me promener, les sentiers sont déserts vers chez moi, mais je n'ose car 1 km c'est faire uniquement de la route pour en atteindre un et marcher sur la route j'ai pas envie. Pas aujourd'hui. Ainsi un jour poussant l'autre, on avance à pas de fourmis. Parlant de fourmis, il y a une fourmilière énorme au pied de mon romarin. De grosses fourmis noires. A quoi peuvent bien s'activer toutes ces fourmis ?
Après m'être agacée toute l'aprés midi d'hier pour dénicher un drive , j'ai passé ma première commande en ligne. Je n'ai pas trouvé les produits que je voulais. Pas de carottes par exemple. Mais j'ai pu choisir la litière de mes animaux. Pas de salade non plus, ni de fromage, mais j'ai pu choisir mon pain. Si je ne suis pas satisfaite je ne continuerai pas.  Je saurais ça lundi. Je pouvais être livrée cet aprés midi, mais comme j'ai fais mes provisions de pain, je peux attendre, donc j'ai choisi lundi.
Je suis moins angoissée qu'hier, j'ai eu mon petit monde par SMS et au téléphone. Ils vont assez bien. J'ai craqué tout mon forfait qui venait juste d'être renouvelé. Il va falloir attendre le 20 avril et c'est loin. Mais Orange nous accompagne, enfin c'est ce que je lis en me connectant. Moi je trouve qu'ils me harcèlent. En même temps en 40 ans de carrière chez eux, j'avais pris l'habitude. Pourtant j'ai pas envie de recommencer.
Je n'ai pas écouté la télé, ni lu les informations. Je n'en vois pas l'intérêt et puis je suis confinée et obligée de me préserver.
Je vous souhaite de rester en bonne santé. Passez tous une bonne soirée.


4 commentaires:

  1. Bonjour Delia.
    Et chacun poursuit son petit bonhomme de chemin et fait comme il peut pour passer le temps...Tu as une belle vue, tu ne vois pas d'animaux ?
    Ah les pâtes de fruits auvergnates...Je me demande si tes pâtes de fruits ne viennent pas de l'usine de Cusset ou Vichy où je me suis approvisionnée récemment et où ma fille m'en a offert pour la fête des grands-mères...j'ai vu qu'elle fournissait nombre de boutiques auvergnates..
    Si tu veux, je peux te mettre des photos de Besse en Chandesse, où nous sommes allés au printemps ou l'été dernier. Je ne sais pas si j'ai mis en ligne mes photos..J'ai trouvé à Besse une jolie boutique, derrière l'église qui fait de jolis paquets cadeaux et tous les produits régionaux...Tiens, eux aussi doivent bien souffrir. Déjà qu'il n'y a guère de touristes entre les saisons...Si seulement, cet été, nous ne soyons plus confinés et libres, libres d'aller et venir, sans masque, sans peur..Un rêve ? J'espère pas.
    Tu parles de ton forfait que tu as tout mangé...Tu ne corresponds pas avec Skype ou WatsApp ? Là, c'est gratuit. Moi qui n'ai qu'un forfait de 2h, je demande aux enfants de me rappeler ou je passe par Wattruc...Hier, nous avons fait un apéro en commun avec les enfants. Enfin, j'ai lu surtout les échanges entre les enfants...Mon fils, l'ex parisien, nous racontait en live qu'un de ses potes devait se marier début mai, 140 invités et qu'il ne sait que faire. Nous avons trinqué ensemble. A la sortie du confinement, ceux qui seront encore vivants seront devenus ivrognes ou auront pris 20kg...Ce matin, mon gendre m'a montré le petit déjeuner pantagruélique qu'il avait préparé, pains maison, cake, brioche, crêpes...Moi qui adore les petits déjeuners, j'en ai salivé.
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. C'est sur que ça fait saliver ce que tu raconte ! Je crois que la boutique dont tu parles c'est celle où je suis allé pour les pâtes de fruits. Je sais que dans l'Allier ils en fabriquent de bonnes, mon fils avait un petit commerce à côté de chez lui qui en vendait. Mais je crois que celles dont je parle sont fabriquées à Clermont. Aprés l'Auvergne c'est un peu le pays de la pâte de fruit en même temps, même si on en fabrique ailleurs (et heureusement !). 140 invités ça fait beaucoup de monde à décommander si jamais ça dure. mais début mai, c'est pas gagné ! Je te souhaite une bonne journée. Il fait froid aujourd'hui et le temps est gris. Bises à bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Oui comme le dit Juliette, tu as plein de moyens pour appeler gratuitement, maintenant, messenger (application de facebook) par exemple, et en plus tu peux faire des appels vidéo, et à plusieurs, c'est ce que nous avons fait pour l'anniversaire de mon poussin !
    Bon je ne savais pas ce qu'étaient les tartuelles !
    J'ai appris récemment que nous aurions eu le droit de brûler jusqu'au 26 mars, mais je n'ai vu que l'avis disant qu'à partir du 26 mars c'était de nouveau interdit...
    Il fait frisquet chez nous, on nous a annoncé de la pluie, mais pour le moment nous n'avons que le ciel gris !
    J'espère que tu ne seras pas trop déçue de ton drive, moi certains produits "dits" disponibles au moment de la commande, n'étaient pas dans la livraison... du coup on ne l'a fait qu'une fois!
    Demain Zhom ira faire de nouveau des courses au supermarché, on va essayer de faire en sorte qu'il n'ait pas à le refaire de 15 jours...
    Les nouvelles étant ce qu'elles sont, la crainte est là de plus en plus présente !
    Je sors peu, d'ordinaire, mais là c'est pesant !
    Et mon bras apprécie de moins en moins le manque de massage...
    Bonne fin de dimanche, Délia, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que tu apprécies les pâtes de fruits de la maison Crusilles...
    Elles sont délicieuses, hmmmm ! ;) Grrrrr, je n'en ai plus !
    Pour communiquer plus économiquement, utilise " Whatsapp", et tant pis pour "orange". Qui, au passage, communique des données de géolocalisations pour surveiller le bon déroulement du confinement...

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...