Géométrie variable


La poésie du losange
Sur ce modèle, créez un poème en losange
en vous inspirant du tableau proposé.
 ( mais jusqu'à dix pieds pour la ligne du milieu,
 car nous ne sommes plus au cours élémentaire !)
Un
chat noir
fatigué
se reposait
sur un doux coussin
quand la souris
chatouilla
son nez
fin.
(Pauline, CE1)



Petit
Chaperon Rouge
dans la verte clairière
cherchait des champignons
Elle en trouva des bruns des rouges
des jaunes des bistres  et des marrons
Sous les chênes, où rien ne bouge
pas même un papillon
Elle avançait si fière
vers l'horizon
bleui

18 commentaires:

  1. Est-ce que par hasard les champignons ce ne serait pas pour tenter d'empoisonner le loup ?
    😀

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Alainx, les champignons rouges et les gris ont un pouvoir magiques, ils sont souvent mortels. Et si c'était juste une histoire d'héritage ? Il faut aussi se méfier des petites filles de nos jours !

    RépondreSupprimer
  3. Ça sent l'omelette à faire des veufs, ton poème.
    Mais il est super bien fait.

    RépondreSupprimer
  4. Le petit chaperon rouge est présent dans ce devoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu que d'autres avaient aussi choisi ce personnage, faut dire qu'une silhouette rouge qui se promène dans la forêt, ça ne laisse pas beaucoup de doute !

      Supprimer
  5. Joli poème, les champignons ça change un peu du pot de beurre pour la mère grand !

    RépondreSupprimer
  6. Oh tu as parfaitement suivi les consignes mais je n'ai pas trop su faire mais bon j'ai participé à ma façon
    Pour répondre à ta question mon petit fils en est au Dut GEA soit bac +2
    Là il est en fac à Valencia en Esoagne jusqu'à fin juin
    L'année prochaine il continue sur Clermont en Auvergne
    Et mon autre petit fils l'année prochaine sera pour un an en Irlande ou il préparera sa licence de commerce international en relation humaine mais je pense qu'il poursuivra car il vaut surtout se diriger vers le monde dans le domaine du tourisme , pour l'instant ils étudient tous les deux
    ils n'ont que 20 ans et l'avenir devant eux
    Bisous
    Vive notre Auvergne hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la consigne, je n'ai rien dit de spécial sur ton espace, mais je trouve que tu ne t'en es pas trop mal sorti, en ajoutant et juxtaposant tous les triangles on obtient bien plusieurs losanges, inter changeables et diversifiés, comme ça on a le choix ! et comme disait le baron De Coubertin, l'essentiel est de participer.

      Supprimer
  7. Avoir 20 ans, la vie devant soi un profil qui laisse présager de beaux lendemains, pourvu que ... Ils méritent vraiment d'avoir leur chance que le monde leur fasse confiance et leur permette un avenir à la hauteur de leurs besoins. Vive nos jeunes et puisque nous ne crachons pas sur nos racines, et bien vive l'Auvergne !

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce poème leste et primesautier comme ce petit chaperon qui gambade entre les arbres. Je serai tentée de croire aussi que la jeunette a des vues assassines sur la brute de loup...

    Bisous, Delia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y pense, on y pense ! pas simple d'être une mère grand, de nos jours !

      Supprimer
  9. Un charmant poème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charmant... charmant... on doute beaucoup des intentions quand même !

      Supprimer
  10. J'ai aimé ! par contre, pour la cueillette, je me demande si ….!!Bises
    Colette

    RépondreSupprimer
  11. On est plusieurs à penser que ... qui sera la victime ? Un chasseur passant par là ? Le Loup ? La mère Grand ? Il faut s'attendre à tout finalement. Il faut se méfier des loups, des champignons, des petites filles, des chasseurs et même des pharmaciens. Pauvre grand mère ! bref on ne sait plus à quel saint se vouer !

    RépondreSupprimer
  12. de toutes façons, je n'aime pas les champignons....maisj'aime bien ton devoir ! :)

    RépondreSupprimer
  13. Il me revient en mémoire une histoire racontée par mon père, deux clients d'une auberge où il cassait la croute avaient trouver quelques champignons. Se vantant de leur cueillette, ils discutaient de la meilleure façon de les accommoder. L'aubergiste passant par là entendit la conversation et en ces termes les apostropha : "Avec une douzaine d'oeufs, ça ferait bien une bonne omelette !" Le débat fut clos et nos protagonistes en furent tout cois !

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....