Balades

Avec tous ces imprévus, et actualités perturbatrices, je me rends compte que j'ai pris du retard dans mes comptes rendu de balade. Comme le temps s'y prêtait, j'ai emmagasiné plein de jolis coins dans mon appareil. Sachant que vous, vous n'êtes pas bégueule et ne ferez pas la fine bouche (pas comme au club hier) devant certains clichés jugés pas assez... trop.... pas dans le ton.... juste des prises de vue.... Ben oui, y en a qui font juste de la photo, pas de la sculpture  ni des montages sophistiqués.  (du coup je n'ai pas montré les miennes, NA !)  !    Et en attendant que la maison se remplisse pour 3 jours, avec sans doute d'autres balades en perspective, voici quelques clichés.
Tout d'abord dimanche, temps ensoleillé mais vent froid, c'est à couvert le long du lac de St Pardoux que nous avons marché prés de 3 h avec ma Ponette adorée. Que c'était agréable ! belle discussion belles évocations de souvenirs : les miens, les siens, les nôtres.  Supers moments.



Le lendemain c'est seule que j'ai arpenté (essayé du moins ) les routes pour une balade balisée en rouge et dont, encore une fois, je n'ai pas vu la couleur ! Ouaips !
 En désespoir de cause je me suis rabattue sur ce joli village  du sud de la Haute vienne, et ne le regrette pas du tout et pour finir lors du retour une vue sur l'autre face des tours de Chaluçet.

Mercredi, nouvelle balade en forêt de Courbefy, réserve naturelle et d'étude de la faune sauvage.
Petit passage à la chapelle du village abandonné ( il faut toujours se méfier des généreux investisseurs) ici   avant de descendre aux bonnes fontaines, puis continuer au coeur de la forêt.
Devant moi déambulait nonchalant un joli faisan, hélas mon objectif pas assez puissant nous a privé d'un beau cliché, mais ceux ci étant de plus en plus rares (les faisans, merci les chasseurs ! les jolis clichés aussi, oui, je sais !) je considère avoir eu beaucoup de chance. Il était magnifique !


5 commentaires:

  1. Réponses
    1. il y a mieux, mais c'est plus loin, beaucoup plus loin ! Merci de m'avoir accompagné un bout de chemin.

      Supprimer
  2. Je suis sûre que les tiennes ne sentent pas le pétrole, je n'achète plus de fleurs coupées, c'est terrifiant ces traitements.
    Tu n'habites certainement pas très loin de mes sœurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, pour tes soeurs, je crois avoir compris aussi que lorsque tu leur rendais visite, certains détails de tes récits me faisaient un peu penser à par ici. Je suis tout prés de Limoges. Sinon, oui les pivoines sentent bien les pivoines, c'est à dire trés bon. J'en ai une superbe pas encore fleurie, elle est magnifique de promesses cette année, je t'en ferais des photos; Bonnes journées à toi.

      Supprimer
  3. Bonjour Délia, bonjour Heure Bleue,
    je ne suis pas très présente sur les blogs ces jours ci et je suis navrée de me priver du plaisir de vous commenter.
    C'est triste d'être critiqué(e) au sein d'un club où on est censé(s) partager une passion, celle de la photo, ici. Laisse dire et mets ton mouchoir par dessus (comme disait ma grand mère).
    Je me réjouis de cette belle promenade de 3h que tu as fait avec ta Ponette (dis donc, le lac de St Pardoux a pris l'eau!)(que je suis drôle! :-))
    La promenade de mercredi était -elle aussi avec ta fille?
    La chapelle me fait penser à une découverte près de Clamecy...
    Merci enfin pour tes pivoines magnifiques (à nous partager, avec Heure Bleue :-)), le magnolia est sublime, quelle couleur surprenante!
    Quand à Plume, qu'est-ce qu'il (elle?) renifle, des fraises?
    Beau dimanche à toi Délia, je sais qu'aujourd'hui tu es bien entourée!
    Des bisous!

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....