Les chiens arrivent !

C'est aujourd'hui ! dans quelques heures. Le barrage est prêt. Mais moi pas; il me reste encore beaucoup de choses à faire, un peu de ménage de dernière minute, le pain à acheter, si l'envie m'en prend, un peu de lessive et bien sûr la cuisine. Courgettes farcies et tomates bien sûr, près tout ça une tarte aux pommes et peut être un gâteau aux pommes, aux poires et aux prunes pour Romain qui arrive en fin de journée sans doute. Pourvu que tout
aille bien, mais rien n'est moins sûr. Qu'en pensent les chats  ? Je suis en colère après eux.  Ils m'ont mangé une petite mésange. A bientôt pour la suite.

13 commentaires:

  1. J'espère que tu auras le temps de nous parler des chiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais me concentrer. Ils sont là depuis dimanche et n'ont pas encore mangé de chat. Leurs maîtres sont partis hier matin, et depuis, il y en en un qui déprime, l'autre qui aboie ! il faut en permanence quelqu'un à côté de lui !

      Supprimer
  2. Ce week-end sont arrivés deux chiens non prévus (dont une chienne en chaleur). Les chats ont géré cela de main (de pattes) de maître. Ils se sont fait discrets et ont continué leur vie sans plus d'angoisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est encore pire que chez moi ! Les chats et pas qu'eux, mis devant le fait accompli. Sinon, ils savent comment réagir et ne s'exposent pas au danger. Mais les miens sont trés anxieux et peureux et un des chiens les course, cela n'aide pas, mais depuis dimanche, il y a du mieux.

      Supprimer
  3. Bonjour Délia, ne sois pas colère après tes chats. Ils ont voulu sans doute te faire un "cadeau" en te montrant ce qu'ils savent faire (chasser) alors que toutes tes pensées tournent autour des chiens actuellement; ils ont peur de perdre leur place chez toi.. ;-)
    tout va bien se passer tu vas voir! Bon courage et gros bisous!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup le commentaire d'Ambre Neige. Il y a beaucoup de vrai !
    Bonjour aux chats et aux chiens.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu qu'un des chiens déprime, mais je ne peux pas commenter à cet endroit là alors je viens "en dessous" ;-)
    Quand je gardais les deux chats de ma fille c'était la même histoire: l'un des deux déprimait et était tout le temps sur mes talons... J'espère que la déprime de ton pensionnaire va se calmer et surtout qu'ils vont bien s'entendre avec tes chats :-)
    Je te souhaite plein de courage, Délia! Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ambre, oui, la déprime est plus courante qu'on le croit chez les animaux. J'aime bien Violette et je pensais que me connaissant de longtemps, elle ne serait pas aussi triste. Mais elle n'a qu'un maître et ne comprend rien à la vie qu'il lui inflige. Arthur, le petit York de ma belle soeur est tout calin et ne semble pas souffrir de ne pas être avec sa maitresse. A l'heure où je te répond, il est tranquille, du moment qu'il n'est pas seul. IL est surprenant,je pense que c'est un chien extrêmement intelligent. J'ai parfois un peu de mal à me faire obéir, mais dans l'ensemble ça va. Ils se familiarisent petit à petit et ne font même plus cas des chats (qui eux ne l'entendent toujours pas de la même oreille !)

      Supprimer
  6. Ce qui me frappe, c'est que tu subis la présence de ces chiens et que tu redoutais leur venue. Pourquoi n'ont-ils pas été confiés à un chenil ? Avoir des animaux implique qu'on s'en occupe. Il y a longtemps (dans une autre vie) nous avions deux chiens : un cocker et un épagneul breton. Ils venaient partout avec nous et restaient dans le coffre (ouvert) de la voiture dans le garage de la maison qui ous recevait, parce que les cousins n'avaient pas envie de les voir dans leur maison. Ils campaient avec nous sous la tente... Je souhaite que cela finisse vite pour toi ! Envoie-moi ton adresse courriel, je t'expliquerai ma famille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien volontiers ! Merci ! Je suis allé lire un peu chez toi, tes articles un peu plus anciens. Te souviens tu du com que tu avais laissé chez moi au sujet de la vie des filles d'avant, qui étaient mariées à l'âge de douze ans ? J'ai retrouvé pourquoi et sur quoi tu t'appuyais pour ton commentaire. Tu as pu aller si loin, dans le temps, c'est super ! j'ai essayé moi aussi de remonter le temps, mais chez moi, il n'y a pas d'archives datant d'avant la révolution. Alors, moi je suis révolutionnaire, mais si un jour je la fais, la révolution, j'interdirai qu'on touche aux archives (lol)! Pour les chiens, je suis déjà oins anxieuse ! cela ne se passe pas trop mal. Après, oui, ils ne se sont pas arrangés autrement, mais si j'avais su que ce soit pour plus longtemps que dit au départ (8 jours) je n'aurais pas accepté, après, ils comptaient sur moi, c'était devenu difficile de leur refuser ! Je serai plus prudente à l'avenir. A bientôt, je vois que j'ai encore un article de retard chez toi !

      Supprimer
  7. Ah, tu vois, la Bourlingueuse te dit la même chose que moi ;-)
    En attendant cela semble t'accaparer et nous ne te voyons plus beaucoup, snif!
    Des bisous, Délia!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et vous avez raison. D'autant plus que j'ai des cartons à faire, un d’emménagement (même si ce n'est pas le mien) qui m'attend et Romain à la maison, dont je voudrais bien profiter un peu aussi, vu que je ne le vois pas assez à mon goût. Raison pour lesquelles je suis un peu moins visible ces temps ci. Bisous Ambre.

      Supprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....