En bref

Ben il fait chaud, pas un brin d'air, tout cela incite au farniente, pas à l'aventure. Aussi, pas de photos encore cette semaine. Le jardin est sec comme un coup de trique et l'autre con de voisin qui s'amuse à venir ouvrir le tuyau d'arrosage, sous prétexte que notre puits est plus bas que le sien (en pente). Du coup quand on est rentré hier soir de chez belle maman où le Patou effectuait des travaux depuis 15 jours, le puits était à sec. Cet abruti de gros conard de voisin ne sais pas que l'eau est une denrée précieuse, ni qu'elle descend et qu'en tarissant notre puits, il a aussi mis à mal le sien. Voilà pour un geste pour la planète. Tant qu'il y aura des cons pareils, on n'est pas prêt de s'en sortir, je vous le dis, moi !
 Sinon, la Ponette prépare ses cartons, fait les démarches pour son prochain départ, elle a même réservé un chat, pour elle toute seule. Je vous en dirai plus dés que j'en saurai plus.
Les prunes sont presque toutes ramassées, les mures aussi et les confitures s'achèvent. Les conserves de haricots vont bon train.  Les salades montent, et les finances baissent.
Peut être une ou deux perspectives de bref séjour d'ici le 15 aout, et la garde des chiens du frangin à organiser au retour. Je pense que se sera sport avec mes chats !
Et puis les affaires... pour un président propre... ça se pose un peu là ! Aller, vive la République, mais pas celle là, hein !

4 commentaires:

  1. Bonsoir Délia, j'admire ton courage par cette chaleur mais fais tout de même attention à ta santé ! Sois prudente, surtout les après-midis, c'est irrespirable.
    Bisous et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est dommage d'ailleurs,car on a tant attendu les beaux jours, je crois qu'on va encore être plus frustré quand la bise reviendra !

    RépondreSupprimer
  3. "Les salades montent et les finances baissent", ah ah!!!! Tu trouves la force de garder ton humour!
    Bon courage délia, gros bisous!

    RépondreSupprimer
  4. J'aimerais mieux garder mes sous, n'oublies pas que je suis Auvergnate ! bisous pour la je sais plus de fois !

    RépondreSupprimer

Qu'importe !

Depuis le départ de la douce Ponette, j'en ai remué des choses ! des drôles, des tristes, des belles et des moins belles. Des pages qui...