Ah la vie de campagne !

Et dire que je regrette ! non mais, faudrait pas se fiche de la g... du monde non plus ! ici c'est pas tout à fait le bagne, des galères il y en a partout et le passé c'est le passé, il faut bien construire des choses. C'est ainsi qu'aprés avoir déserté la ville, nous avons entrepris de restaurer notre vieille bicoque et en avons fait un nid à peu prés douillet, avec un jardin, même pas bien grand et des vaches autour, enfin pour l'instant, tant que la ville ne nous dévore pas encore. Avec des chats. Il y en a encore un qui, traine par ici, le Patou me disait hier qu'il y en avait un nouveau, pareil à celui que je surnomme le pépé jean.
 C'est chaussette qui l'a invité un jour, un soir plutôt. Nous entendions un drôle de miaulement et cela nous intrigua. Nous sommes donc aller voir et avons vu Chaussette entrain d'appeler quelqu'un. Peu de temps aprés nous l'avons vu revenir flanqué d'un gros matou dont il s'était fait un copain. Nous n'avons jamais su d'où il était venu ni à qui il était. Mais il est resté et se partage les menus entre nos chats et ceux de la voisine. Mangeant à tous les râtelier, le pépé Jean ressemble fort à celui de mon enfance et dont j'évoque  la mémoire ici

Mais maintenant s'il y en  a plusieurs ! Diantre, moi qui me lamentais de n'en avoir plus que 4, je vais encore me faire avoir !
 Bref en attendant, je profite de ce post pour vous faire une confidence : si je n'avais pas mes chats, je crois que je prendrais des vaches. Des comme celles que j'avais avant, du temps de mon enfance.
Je sais, je vais encore vous ennuyer avec.... et ben non ! je vous emmène en balade. J'ai découvert la semaine dernière, c'est à dire vendredi et dimanche de nouveaux espaces fort agréables fleuris et colorés avec des cerisiers sauvages.

15 commentaires:

  1. Je suis jalouse, la pivoine est ma fleur préférée, je n'en achète plus, elles sont traitées, je ne comprends pas l'intérêt de traiter des fleurs qui sont moches et dangereuses après traitement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dimanche, à une fête aux plantes, j'ai failli acheter un pied de pivoines, mais, elles coûtaient cher. Je regrette de ne pas avoir pris notre beau pied de pivoines dans notre ancienne maison, d'autant plus qu'il avait mis des années à devenir beau.

      Supprimer
    2. Les pivoines sont des princesses et ne font que ce qu'elles veulent, et si ça se trouve elle ne se serait pas plu dans son nouvel environnement, la tienne. Mais c'est vrai que c'est rageant.

      Supprimer
  2. Mais non, ne sois pas jalouse, ni triste, je saurai me souvenir de ce détail, j'adore moi aussi les pivoines. Ma maman les aimait beaucoup aussi. J'en ai plein dans mon jardin, toutes ne fleurissent pas, certaines ont fleuri une fois et puis plus, d'autres plantées il y a plus de 20 ans ont fleuri pour la première fois il y a deux ans, c'est capricieux les fleurs. Les pivoines n'aiment pas tous les terrains et il ne faut pas les déplanter, elles sont susceptibles aussi et ne refleurissent pas toujours par la suite. Il y en a une qui aurait fleuri l'année de sa plantation, si Jaunet ne l'avait pas cassée. Il est mort l'été dernier, mais la pivoine ne fleurit toujours pas. Bientôt ce sera le festival de la pivoine dans mon jardin, je penserai à toi ! Je ne comprends pas non plus où est l'intérêt d'empoisonner le monde avec des fleurs. Mais le blé,n'est ce pas ! Le pire c'est les tulipes. L'autre fois ma soeur en a acheté au marché, et bien sais tu qu'elles sont fait des surgeons ? Transgéniques en plus les tulipes !

    RépondreSupprimer
  3. Bien jolies images!
    Le printemps est là et bien là!

    RépondreSupprimer
  4. Tu dis que tu aimerais avoir des vaches. Oui, mais, les vaches, faut les traire matin et soir. Et il leur faut plus d'espaces qu'aux chats. Des chats, nous en avons plusieurs qui trainent dans notre terrain. L'un nous regarde d'un air prétentieux, nous narguant presque. Mais, bon, je ne dis plus rien depuis que j'ai vu que c'était un chasseur de rats…
    ps : au fait, c'est pas facile de commenter chez toi et faut vraiment avoir de la volonté. Mon précédent com, ça m'a demandé pas loin de 20 fois à cliquer sur des lampadaires, passages piétons, feux, voitures, bus...Je ne sais pas si ça le fait encore chez moi, depuis que j'ai désélectionné une case..

    RépondreSupprimer
  5. Tu as raison! les vaches donnent du travail, tandis que les chats se servent tout seul dans ton assiette s'il le faut ! Par contre pour le problème que tu me signales, je ne sais pas si d'autres ont ces difficultés, pourtant j'ai fait en sorte de ne pas verrouiller pour justement éviter ce genre de galère. Je sais que cela est trés désagréable et j'en suis désolée, aussi si quelqu'un a une idée du pourquoi et comment y remédier, je le remercie de m'en faire part afin que je fasse ce qu'il faut. Les hébergeurs ont tous des paramétrages différents et il faudrait presque avoir un blog ouvert chez chacun, tu te rends compte ! Tu n'as que d'autant plus de mérite à venir ici et je t'en remercie sincèrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un geek, mais, simplement en étant connecté à son compte Google (pour celles et ceux qui en ont un), sur blog-spot, on évite tous les "passages piétons, bus, pompes à incendies, bicyclettes et autres..." La publication en est beaucoup simplifiée.

      Supprimer
    2. merci Xoulec, pour cette précision. Est ce que tu as aussi ce genre de problèmes ? Je me demande si vous l'avez , si c'est depuis longtemps ? Car il y a peu, une alerte bloger demandait de se connecter avec leur compte à eux parce que google + allait disparaitre. Comme je ne suis pas une spécialiste de ce genre de truc, cela peut -il venir de là ? C'est possible, en ce cas, il me faudra revenir à google + et là il faut que je retrouve comment faire ! c'est pas gagné ! Cela m'embête pour vous et pour moi aussi.

      Supprimer
    3. Depuis que je commente en étant connecté à mon compte google(gmail), je n'ai plus de problème. Mais avant, je ne compte plus tous les lampadaires, passages piétons, bus, pompes à incendie, bicyclettes et autres... sans parler de la disparition pure et simple du commentaire, parfois très long... Une astuce pour éviter cela, que je fais chez tout le monde, (chat échaudé) je fais un copier/collé de tous mes commentaires avant de publier.
      Je pense que l'alerte blogger, demandant de se connecter avec leur compte est une "manœuvre" pour récolter des abonnés... Il n'y a pas d'obligation. Je déteste ce genre d'intimidation.
      Bon week-end à toi.

      Supprimer
    4. Merci Xoulec pour ta réponse. On est sans arrêt dans le doute avec leurs méthodes de harcèlement, c'est insupportable ! Jusqu'à hier, un flash de relance s'affichait pour me dire que mon compte messagerie était obsolète. J'ai suivi leurs instructions pour corriger et bien maintenant ils me relance en me disant que c'est mon compte lui même, ils me font c..... ! comme on dit dans le midi. Bon voilà en attendant je vais suivre le tien de conseil, bonne journée à toi, tristounet ce matin et frisquet aussi. Ila gelé cette nuit ? j'ai pas l'impression, mais bon.

      Supprimer
  6. Encore heureux que l'on peut se trouver bien soi
    Même avec un lopin de jardin ce qui est mon cas
    Même si j'ai quitté ma terre natale , ma campagne près de mon lac à moi ( enfin pas tout à fait qu'à moi ) je n'en suis pas loin , d'un coup de patin j'y retourne autant que faire se peut
    Et oùu que j'aille tu le sais mon géant cligne de l’œil à des km à la ronde :)
    Tout est dans la tête , les projets comme le bien être
    Ton billet est merveilleux
    Fleuri , et de belles reines des près Meuhhhhhh
    Bisous
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as vu, comme elles sont belles en effet les reines des prés ! Je regrette bien les miennes, tout de même, être à la campagne et ne pas pouvoir en avoir, au moins deux pour qu'elles ne s'ennuient pas. Je garde mes projets dans ma tête, mais c'est drôle ça ne fait pas le même effet ! bisous et bonne fin de semaine.

      Supprimer
  7. Tiens ! Moi aussi un jour; il y a à peine quinze ans, je me suis dit que j'aimerais bien avoir deux vaches (avec des cornes), une pour tenir compagnie à l'autre. Je n'ai pas assez de terre pour cela, mais j'aurai bien aimé... Le matin, sur ma route, je passe régulièrement près d'une ferme où il y a de superbes Salers, avec leurs cornes majestueuses et je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour celles et ceux qui aiment les vaches (les vraies) comme tu les aimes .

    RépondreSupprimer
  8. Tu as raison, avec des cornes ! Il faut vraiment que je sois en manque pour consentir à en prendre en photo des sans corne. C'est gentil de penser à moi par déclinaison. Quand des gens me disent avoir pensé à moi, j'en conclu systématiquement qu'ils ont vu des vaches, cela les amuse !
    C'est toute leur personnalité leurs cornes, les leur enlever ne participe donc à rien d'autre qu'à la volonté de tout uniformiser et supprimer toute particularité, c'est pareil pour les humains (sauf pour les cornes) tous dans le même moule, un seul et unique, comme la pensée. Bonne journée à toi , bonne fin de semaine, plein de meuhs, et bonnes balades si tu a le temps.

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....