Les chiens moins 4

Nous sommes donc aujourd'hui à 4 jours d'une imminente catastrophe, d'un génocide, d'une hérésie : garder 2 chiens quand on a déjà 5 chats ! de la folie, de la déraison, une ineptie...
et toujours en balade à moins 13 jours des chiens  si vous suivez bien. Je ne sais pas encore que l'aventure doguesque prévue initialement pour une 8taine voir 10zaine de jours durera sans doute plus, voir beaucoup plus, ici c'est pire que chez mister m, l'inflation, c'est maintenant ! Donc.
Échaudé par le calvaire enduré la veille, je préviens : on y va DE BONNE HEURE ! ou ON N'Y VA PAS. Donc on y va de bonne heure. Pique nique en sac, pieds en  chaussure, sans rancune, nous voilà parti à l'assaut de la dent du même nom au sein de la deuxième perle de la semaine : la vallée de Chaudefour.
Quelle merveille, quel enchantement !
Déjà la cascade de Voissière nous ouvre les bras.
Puis nous entrons dans la vallée sac à dos garni de bonne nourriture et gravissons bravement les premiers lacets.


Quand vient l'heure du repas nous nous installons à l'ombre des arbres le long de la Couse de Chaudefour. Les Couses sont de petits torrents de montagnes qui dévalent les vallées, telle celle ci alimentant le lac Chambon en contre bas, pour se jeter dans l'Allier,  sous le nom de Couse Chambon, à Coudes. Fermons la parenthèse.
Un petit détour par la source Sainte Anne, source ferrugineuse, qui faillit au cours du 19 ième siècle début du 20 ième, couter à la vallée, sa tranquillité, puisque un début de station thermale  vit le jour non loin de là. Heureusement l'entrepreneur fit de mauvaises affaires (et oui, par chance, cela arrive parfois !) et le mini complexe resta à l'abandon.
Dans les années 80, ce qui en restait fut rasé et la vallée déclarée réserve naturelle, ce qui nous vaut aujourd'hui de pouvoir profiter d'un des plus beaux paysage du département. J'ajoute que les chiens même en laisse sont interdits dans cette vallée, réservée aux pâturages et à la faune et flore sauvage, ouf ! Malheureusement la sécheresse, ne nous a pas permit de rencontrer de vaches en estive, seules 5 génisses Aubrac paissaient à l'entrée du cirque glacière.
L'avantage d'avoir pu partir plus tôt, nous a aussi donné la possibilité d'une escale au col de la croix Saint Robert où devinez !
Mon troupeau préféré ! Un éleveur amoureux de la race Ferrandaise les protège et prend grand soin de ces belles Bougnates dont il existe 3 types de pelage : breigné, barré ou poudré dans deux couleurs dominantes : rouge ou noir. Cela fait six en tout avec une diversité propre à chaque vache.







 La table d'hôte qu'il tient nous a aussi permit de compléter le pique nique et de nous régaler de mets savoureux : gâteaux, crêpes, glaces et boissons fraiches, avant de repartir vers la ville et sa chaleur accablante, jusqu'au lendemain pour une ultime escapade Auvergnate... à  :
les chiens moins douze.

10 commentaires:

  1. Photos sublimes, j'en oublie de te dire bonjour!
    Bonjour Délia! ;-)
    Tes commentaires tout autant, tu aurais fait une excellente journaliste, ou en tout cas narratrice. C'est fou ce que j'apprends de choses avec toi, et pas que sur les vaches, même si je n'aurais jamais imaginé qu'il y en eut d'autant de sortes!
    J'ai l'impression qu'il y a pas mal de sources ferrugineuses dans cette région, heureusement pas toutes exploitées!
    Merci pour ce bel album photo, je te souhaite une belle journée! Essaie de ne pas trop penser à dans quatre jours, "à chaque jour suffit sa peine"!
    Bisous, Délia!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, toi, oui, beaucoup de sources dans la région ferrugineuses ou pas, essentiellement dues à l'activité volcanique. Sur le département, les stations thermales abondent : Royat, La Bourboule, Le Mont Dore, Chatel Guyon, Chateauneuf les Bains, Saint Nectaire : j'en oublie surement, Vichy, Bourbon L'Archambault,Bourbon Lancy, Neri les Bains dans l'Allier, Chaudes Aigues dans le Cantal, avec chacune une thérapie associée. Le sous sol Auvergnat est aussi riche que le sol et la nature fut généreuse !
    pour le moins 4 je n'ai pas dormi de la nuit ! j'ai même imaginé qu'ils ne reviendraient pas les récupérer, ce qui reste possible et je suis à deux doigts de prendre le téléphone pour dire NON !! De plus la Ponette sera en pleins cartons et en déménagement début septembre, avec si ça se trouve sa petite minette qu'elle devra récupérer. Je m'en veux d'être si bête ! bon, aller, des bises,à bientôt, là ou ailleurs !

    RépondreSupprimer
  3. Je connais Néri les bains, ma sœur habite Montluçon, c'est une toute petite station thermale, j'aime bien y faire un tour.
    Courage pour les chiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te voilà donc presqu' Auvergnate, toi aussi, encore un point qui nous raproche. J'aime beaucoup Montluçon, c'est pas trop loin de Limoges, proche de Clermont et puis c'est une petite ville sympa avec son passé ouvrier. Une de mes soeurs a travaillé longtemps à Montluçon, elle s'y plaisait bien. C'est aussi à sa gare que je conduisait mon fils quand il n'avait pas d'autres trains pour rentrer sur Clermont. Je faisait conduire la Ponette qui était en conduite accompagnée; ces moments avec eux étaient magiques. Je n'ai que de bons souvenirs de cette ville.

      Supprimer
  4. Tu sais pour les chiens, le mieux maintenant que tu as dit oui, c'est d'aller jusqu'au bout. Essaie de ne pas laisser ton mental te concocter des scenarios catastrophe. Bien sûr qu'ils viendront les rechercher! Ils les aiment leurs chiens, non?
    Mais prends cela pour une leçon de vie qui te permettra la prochaine fois de réussir à t'affirmer: la prochaine fois, PRENDS DU TEMPS avant de donner une réponse. Dis le à ton interlocuteur: "je vais réfléchir et je te donne ma réponse dans (...) jours". VOILA.
    Au début on a du mal mais petit à petit on y arrive, tu verras.
    Gros bisous, profite de ta journée et ne pense pas à demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, je vais écouter la voix de la sagesse. Mais j'en retiendrai les leçons et je crois que s'ils ne sont pas cool avec moi, je saurai m'en souvenir : huit à 10 jours qui se transforment en presqu' un mois !

      Supprimer
  5. Hello Délia !!! Que cela me fait du bien de pouvoir enfin me poser !!!!
    Me revoilà au détour de chez toi et comme je suis ravie de voir que ton blog s'est bien étoffé !!
    J'espère que tu vas bien !!!
    J'ai hâte de voir les aventures que vous allez vivre toi et tes animaux de compagnie !
    Les chats sont pas toujours très accueillants avec des nouveaux... J'espère que les tiens sauront s'y faire ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Quelle heureuse surprise de te voir ici ce soir ! Comment vas tu ? T'as vu j'ai fait des progrés ! Ouais, j'espère aussi,il vaudra mieux pour eux, je crois !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour les filles,
    je confirme le blog de Délia est tout beau maintenant, hein? avec belle bannière, des liens sur les côtés et tout et tout!

    RépondreSupprimer
  8. Oui, merci Ambre, j'ai fait beaucoup d'efforts aussi !

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...