Au musée 2

Cette toile de Joseph Lorusso, comme celle de Karin Jurick que je vous ai proposée la semaine dernière, montre un tableau intitulé « Le Baiser ».
Il n’est pas peint par Klimt mais par Toulouse Lautrec.
Vous inspire-t-il ?
Je vous le propose comme « devoir de vacances ».
Et pour ce « devoir de vacances » ce serait gentil si vous vouliez bien user des mots suivants :

- Oreiller.
- Douceur.
- Roux.
- Parfum.
- Chatouillent.
- Main.
- Chaleur.
- Cou.
- Cadre.
- T-shirt.

À lundi j’espère.

http://le-gout-des-autres.blogspirit.com/media/01/02/2793846189.jpg 

 

Et celui là, tu ne le trouve pas... comment dire  ? 

Sensuel ?

Oui, c'est ça, sensuel, rien qu'à  regarder ce cadre,  j'ai envie d'enlever ton tee shirt, sentir ton doux parfum et la douceur de ta peau au creux de ton cou, passer ma main dans tes cheveux roux, retrouver ta chaleur  et ne plus penser qu'à nos étreintes folles  dans ces draps enchevêtrés. J'imagine nos corps mélés dans une chaleur moite sur ces oreillers moelleux, nos baisers langoureux,bien plus encore que je ne saurais décrire ici, dans ce musée. Si j'osais ....

Oh ! tout de même ! tu ne dévoilerais pas notre intimité ici, en public et en plus, moi, ça me coupe tous mes moyens !

Dommage, parce que, sortis d'ici, je ne sais si je serais si bien loti ! 

Quel rustre tu fais ! on n'est pas des bêtes tout de même !

15 commentaires:

  1. Ben oui, elle a raison, il faut savoir se retenir ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. On n'est pas des bêtes, tout de même ! quoique ?

    RépondreSupprimer
  3. Allons, ça fait parfois du bien de se rappeler que nous sommes des mammifères dotés de sens chouettes comme le toucher, la vue, l'ouïe, l'odorat et le goût, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais les autres mammifères en sont dotés tout autant que nous, la perversité et l'arrogance en moins.

      Supprimer
  4. Le jeu de la « bête à deux dos » comme chantait Brassens !

    RépondreSupprimer
  5. ben oui, on y met des manières, il n'y a pas que les escargots qui aiment les longues étreintes et d'interminables préliminaires ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais les escargots sont hermaphrodites, ils n'ont pas besoin de tout ça !

      Supprimer
  6. Je crois que je lui aurais répondu " chiche !!!oses , allez un peu d'audace !!!!
    rhoo quelle coquine je fais, je sors.
    belle journée Delia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit, il a quand même l'air un peu coincé, alors ? Pas gagné !

      Supprimer
  7. On n'est pas des bêtes, ça reste à prouver.

    RépondreSupprimer
  8. Comme le dit HB 🙂

    RépondreSupprimer
  9. Sensuel tout court...c'est mieux que "con-sensuel"...;-)

    Bises

    RépondreSupprimer
  10. La bête à deux dos ? Bien avant Brassens, Shakespeare en parlait dans Othello : c'est même là que j'ai entendu l'expression pour la première fois...

    RépondreSupprimer

Pourtant elles étaient belles...

 Mercredi, la journée n'était pas bonne. Triste et grise. Même pas pluvieuse. Puis la pluie est venue. Froide, glacée. Nous sommes parti...