Par dessus les nuages

Approchez votre fauteuil du mien. 

Petit Lion dors sur le sien. Il y a des crèpes au sarrasin, j'ai débranché le téléphone. Dehors, il fait trés chaud. Nous sommes le 14 de ce mois de juillet 2022. La révolution n'a pas eu lieu. Par dessus les nuages, l'horizon semble être infini.






Hier, il parait qu'il fallait regarder la lune, elle était dans des dispositions toutes particulières, plus proche de la terre, que le lendemain. Ce que je fis mais ne constatais rien.  Juste cette lune de juillet qui préfigure de belles journées.

Et je me sens envahie par une indicible tristesse. Une de celles qui se glissent par devers soi en songeant que maintenant...

 



Le monde va de travers et les gens tout autant.

Je pense à une petite fille que je connais, trés loin d'ici. Elle a des larmes, elle aimerait avoir des joies. Son grand frère aimerait tout aussi avoir des bras accueillants, un coeur aimant, et l'insouciance de ses dix ans. Il a ces bras et ce coeur mais pas comme il aimerait, privé d'enfer et plein de légèreté.

17 commentaires:

  1. Mais qu'est-ce que c'est que ce moral au ras les pâquerettes !
    Moi aussi j'ai photographié la lune hier soir, elle était orange, je ne savais pas qu'il fallait la regarder mais elle m'a fait de l’œil ! ;)
    Même pas eu le courage d'aller voir le feu d'artifice hier soir, pourtant c'était à deux rues de chez moi ! pfff !
    Allez, bonne après-midi tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs, ta photo est fort belle. Pour le reste, c'est comme tout le monde, les hauts les bas font débat. Bon dimanche à toi et bonne nuit. (il est tard !)

      Supprimer
  2. Chez nous la lune était belle aussi, mais trop de lampadaires, pour la prendre en photo.
    Bon, le moral semble être dans les chaussettes, ces enfants dont tu parles ont perdu quelqu'un de cher ?
    Chaud chez nous aussi, le fauteuil est de rigueur !
    Je t'embrasse Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même dans un fauteuil, on a trop chaud ! Bisous ma Fabie.

      Supprimer
  3. Connais-tu ces enfants, particulièrement ? Sinon, il est vrai que tant d'enfants souffrent, de la guerre, de la famine, des violences, du manque d'amour... tu sais, si je me mets à penser à tout cela, je ne dors pas.
    Je t'embrasse très fort ma Delia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tellement d'enfants sont en souffrance ! Bises ma Praline.

      Supprimer
  4. Je dois être une des seules à ne pas avoir photographié la lune, pas le rêflexe. C'est quoi ce petit moral, tu dois aller voir les vaches, ça va t'aider à reprendre goût.

    RépondreSupprimer
  5. C'est sûr! Le monde va mal, très mal. Egoïsme des uns, violence des autres et les riches qui continuent à s'en mettre plein les poches. Pendant ce temps là la lune continue sa ronde. Elle était belle hier soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde l'a dit, moi je l'ai vue panachée avec des nuages en coton tout autour. C'est curieux, elle était auréolée de lueurs étranges. Peut être un signe mystique.

      Supprimer
  6. Je te souhaite un joyeux anniversaire Délia Jolie !
    Je te le souhaite serein et que tu sois entourée de ceux que tu aimes !
    gros gros bisous !♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle. Ce fut une belle journée, remplie de bonheur et comme dirait Heure Bleue, c'était bien. Je reviendrais plus en détail demain. Je t'embrasse.

      Supprimer
  7. Heureux anniversaire ma chère Delia ! ma sensible, éprise de justice, aimant l'humain... et les animaux ! mais c'est bien connu "qui aime les animaux aime les gens" !
    Bonne journée à toi, entourée de tes précieux ! Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah pas toujours ! La chanson de Lény Escudéro (celui qui aime les bêtes) le dit trés bien ! quant à moi si j'aime l'humain je préfère les animaux à bien des hommes. Eux ne trahissent pas. Merci ma Pralinette pour ce doux message. Je t'embrasse.

      Supprimer
  8. à mon avis Délia aime plus les animaux que certaines gens ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Tout à fait ! remarque qu'avec les voisins que j'ai, il faudrait être sacrément maso !

    RépondreSupprimer

Pourtant elles étaient belles...

 Mercredi, la journée n'était pas bonne. Triste et grise. Même pas pluvieuse. Puis la pluie est venue. Froide, glacée. Nous sommes parti...