Les coiffeurs

Je ne vous dirai pas tout le bien que je pense de cette corporation. Ils s'épanouissent généralement dans des structures qui leur tiennent lieu de salon. Il évoluent entre bains de teintures et coupes parfois bariolées, voir carrément olé olé. Vous allez leur rendre visite de temps en temps quand la longueur de vos tifs ne vous permet plus de les coiffer, quand vous avez trop chaud ou quand une circonstance particulière vous y pousse, généralement quand précisément cela pousse trop sur votre tête.
Il faut bien dire aussi que généralement, ils n'en font qu'à la leur et vous assurent la main sur le coeur que jamais au grand jamais, ils n'effectueront quoi que ce soit contre votre gré et que de toutes façon cette coupe, cette couleur vous va à ravir, sinon, ils ne vous l'aurez pas proposée. Évidemment, bien sûr ! Alors me direz vous, mais arrête de ronchonner au moins quand tu en sors ! Il faut dire aussi que j'en sors tellement indemne que je n'y retourne pas la fois d'après. Ainsi aprés avoir écumé toute la panoplie de ma ville et alentours, je m'étais résignée à revenir vers celle qui m'avait semblé respecter au mieux mes consignes et d'où chez laquelle je n'étais pas ressortie en pétard, faute d'être coiffée à peu prés correctement.
Enfin, cela me convenait.
Mais aujourd'hui ce fut ... comment dire ?  Épique ! C'est sans doute pour ça que je suis ressortie en pétard car coiffée comme un porc ...épic. Epique vous dis-je !
Voyez la différence !  Sur la première j'étais moins vieille, c'est un fait, mais quand même, elle ne date pas non plus de 10 ans, c'était l'an dernier au mois d'aout !
Bref ce matin c'était pas le jour ! Déjà quand j'avais pris rendez vous cela avait été laborieux, à tel point que j'ai failli lui demander si c'était bien moi qui suis sourde. alors ce matin entre le téléphone au quel il faut répondre, le nez qui coule et les araignées aux quelles il faut faire la chasse, vous n'avez qu'à imaginer le truc !
Sinon pour ne pas trop affecter votre moral, belle balade hier le long des rives de la Briance.






Belle journée à vous. Là je vais faire un peu de ménage et quelques courses pour le barback de ce soir.


12 commentaires:

  1. Ravie de te "rencontrer" ma chère Délia ! Ah les coiffeurs ! chaque fois que je sors de chez la coiffeuse, je m'ébouriffe énergiquement les cheveux car j'ai toujours l'impression d'avoir un casque sur la tête !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais pareil, je me recoiffe que j'ai au moins l'air de quelque chose, pas d'une choucroute !

      Supprimer
    2. il faut demander un "séchage aux doigts" et pas un brushing!
      Mais toi tu as une belle chevelure, les cheveux épais, ça doit être pour ça qu'on te bichonne! :-)

      Supprimer
  2. Ah, Ah,Ah je vois qu'elle t'a ratiboisée toi aussi. Bon au moins tu n'auras pas chaud à la tête, hihihi
    je ne comprends pas comment ils font pour ne pas comprendre ce qu'on leurs demande. Moi je lui ait dit d'arranger la coupe pas de couper si court... Tant pis mes cheveux repoussent vite et je n'aurais pas chaud moi non plus. Un poème ces coiffeurs. je trouve que la coupe de ta première photo te va bien la deuxième je trouve que c'est un peu trop court. Courage ça repoussera. Belles tes photos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis ! pas chaud à la tête, mais elle, elle n'a pas froid aux yeux : 83 euros quand même, cette coupe à moitié ratée !

      Supprimer
  3. Bon barbucs bisous et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  4. Bon, je vois que je ne suis pas la seule à avoir eu des misères avec les coiffeur ! ;)
    moi, quand je trouve un coiffeur qui me fait ce que je veux soit c'est lui qui déménage, soit c'est moi ! Pas de chance ! Bon, j'ai tout de même réussi à trouver trois bons coiffeurs dans ma vie ! Quand j'ai déménagé, j'ai eu peur, j'ai essayé un salon dans une galerie marchande et coup de chance je suis tombée sur la bonne du premier coup. Elle a compris que je n'aime pas les franges courtes et qu'une autre coiffeuse m'a traumatisée pendant des années avec ses franges hyper courtes ou bien mêmes en biais ! Avant, quand je sortais du salon je rentrais directement à la maison pour me relaver le cheveux et essayer d’arranger ce qu'elle m'avait fait. j'avais du mal à sortir pendant une ou deux semaines.Maintenant, ça va, j'arrive même à empiler une autre activité après m'être fait couper les cheveux ! :D
    Et en effet la première coupe était chouette, la deuxième est très courte, c'est sans doute ça qui va moins bien ! Pas marrant quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant je faisait comme toi, je me recoiffais arrivée à la maison. Maintenant j'ai laissé tomber. De toutes façons demain je serais abominablement décoiffée !

      Supprimer
  5. Ah oui, le coiffeur ! C'est plus simple pour les hommes. Quelquefois, ça époustoufle !!!
    https://www.youtube.com/watch?v=qIMzJlv0jJ8

    RépondreSupprimer
  6. C'est du vécu, hein ! et pas un pour racheter l'autre. mon mari a plus de chance, et ça dure moins longtemps avec lui, vu qu'il est à moitié chauve. Par contre en proportion c'est pas dit qu'il paie moins cher !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Délia,
    franchement ça me fait penser à mes propres déboires chez le coiffeur... Il faudrait que je les raconte à mon tour!
    Ceci étant, ta coupe ne me déplaît pas du tout. Moi-même je suis pour le court, voire très court depuis quelques temps, ceci expliquant cela. Et je vois que tu choisis le même genre de "couleur" que moi, enfin du temps où j'en faisais car j'ai décidé d'arrêter pour savoir à quoi ressemblent mes cheveux maintenant (je crois qu'ils sont tout blancs, ils avaient blanchis en quelques jours quand ma mère est morte).
    Les photos des rives de la Briance... un délice! Quelles sont les jolies fleurs roses?
    Et puis, bien sûr, au loin, des vaches... ;-)
    Je te souhaite une belle journée, copine aux cheveux courts comme les miens!
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Belle Ambre. Évidement des vaches, rousses ou orange, comme j'aurais pu être hier ! (lol)
      Souvent malheureusement, les cheveux blanchissent lors de l'apparition de traumatismes ou de drames comme le tien.
      Les fleurs, ce sont des rosiers sauvages. J'ai été surprise aussi d'en trouver là, car de ce côté de la rivière, c'est l'à pic de la forêt. Bien qu'un muret la borde à cet endroit ( visible sur les photos précédentes). Il me plait d'imaginer peut être les ruines d'un ancien moulin dont les rosiers seraient les vestiges.
      En attendant tes aventures chez le coiffeurs, je te souhaite une belle journée, bisous.

      Supprimer

Les chiens moins 4

Nous sommes donc aujourd'hui à 4 jours d'une imminente catastrophe, d'un génocide, d'une hérésie : garder 2 chiens quand on ...