Du gris

Il me semble que la couleur  proposée par Anne, ce mois ci, c'est celle là,  je vous propose donc ma contribution, d'abord en chanson et puis en image pour aller sur une note plus joyeuse, quoi que ?
Eh Monsieur, une cigarette
Une cibiche, ça n´engage à rien
Si je te plais on fera la causette
T´es gentil, t´as l´air d´un bon chien
Tu serais moche, ce serait la même chose
Je te dirais quand même que t´es beau
Pour avoir, tu en devines bien la cause
Ce que je te demande : une pipe, un mégot
Non pas d´Anglaises, ni d´bouts dorés
Ce tabac-là, c´est du chiqué

Du gris que l´on prend dans ses doigts
Et qu´on roule
C´est fort, c´est âcre comme du bois
Ça vous saoule
C´est bon et ça vous laisse un goût
Presque louche
De sang, d´amour et de dégoût
Dans la bouche

[Tu n´fumes pas! Oh ben t´en a de la chance
C´est que la vie, pour toi, c´est du velours
Le tabac, c´est le baume de la souffrance
Quand on fume, le fardeau est moins lourd.
Y a l´alcool, me parle pas de cette bavarde
Qui vous met la tête à l´envers
La rouquine, qu´était une pocharde
À donné son homme à Deibler.
C´est ma morphine, c´est ma coco.
Quoi? C´est mon vice à moi l´perlot.

Du gris que l´on prend dans ses doigts
Et qu´on roule
C´est fort, c´est âcre, comme du bois
Ça vous saoule
C´est bon et ça vous laisse un goût
Presque louche
De sang, d´amour et de dégoût
Dans la bouche]

Monsieur le Docteur, c´est grave ma blessure?
Oui je comprends, il n´y a plus d´espoir
Le coupable, je n´en sais rien, je vous le jure
C´est le métier, la rue, le trottoir
Le coupable, ah je peux bien vous le dire
C´est les hommes avec leur amour
C´est le cœur qui se laisse séduire
La misère qui dure nuit et jour
Et puis je m´en fous, tenez, donnez-moi
Avant de mourir une dernière fois

Du gris, que dans mes pauvres doigts
Je le roule
C´est bon, c´est fort, ça monte en moi
Ça me saoule
Je sens que mon âme s´en ira
Moins farouche
Dans la fumée qui sortira
De ma bouche

Cette chanson je l'ai entendu souvent fredonnée par ma mère, c'est à elle que je pense ce matin. Et puis j'en ai marre de cet autre gris qui s'éternise depuis près de trois mois sans relâche, maintenant.
Hier nous avons tenté de braver l'impossible, mais au bout d'un kilomètre,,nous avons dû renoncer, de gros nuages s'abattaient sur nous à nouveau.

 Alors j'ai triché un peu, tant qu'à avoir du gris !



 Mais je préfère la douceur de celui ci
gris comme La Grise (c'est son nom)
ou de celui là, qui résume à lui seul (à elle seule) ces trois premier mois (j'espère que Anne appréciera !) : du blanc, de l'ocre et du gris, le gris comme le temps étant dominant !
gris comme la Plume

Sinon, j'en ai d'autre bien sympas aussi :
gris comme le fleuve où les toits d'ardoises se reflètent (ici à La Roche Derrien dans les côtes d'Armor)

gris comme la pierre par l'homme façonnée

ou maçonnée

gris comme la brume qui s'abat le soir sur la vallée (Chambon sur Dolore dans le Puy de dôme)

gris comme cette jolie Brune des Alpes avec son petit


ou celles là

gris comme un matin d'hiver
gris comme l'Effraie

gris comme .... normalement ils sont bleus !

gris comme un Camille Corot

Le gris avec toutes ses nuances, quoi !

4 commentaires:

  1. j'aime bien la couleur gris mais je n'aime pas les jours gris de pluie !
    Le petit veau gris est magnifique ! Je ne connaissais pas du tout cette chanson, qu'elle est triste !
    Et, il va falloir que tu retravailles pour le mot en couleur car au mois de mars, je pense que le mot est réveil et la couleur est jaune. mais j'attends confirmation de la part d'Anne .

    RépondreSupprimer
  2. A mince ! j'ai commis un impair. Tant pis. Je recommencerait, mais pour trouver des vaches jaunes, c'est pas gagné, même en se réveillant tôt le matin. Pour les chats ça ira mais il faut vite que je me précipite dans le jardin pour capter les première jonquilles vu que je n'ai pas non plus de lilas jaune. Pour le petit veau, je suis triste, c'était un garçon, je ne pense pas qu'il ait grandi en toute quiétude.

    RépondreSupprimer
  3. La chanson de Berthe Silva n'est pas d'une première jeunesse !
    La plume est bien une minette. Tu sais peut-être que seule les minettes ont trois couleurs et que la nuit, tous les chats sont gris.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je sais, mais entre chiens et loups, comment sont-ils ?

    RépondreSupprimer

O rage...

C'est sous un ciel changeant que j'ai pratiqué diverses activités ces derniers jours. Ravie de revenir pour quelques temps encore da...