En campagne

 Après les presque 40 jours de pluie, où j'ai pataugé dans la gadoue, traversé des ruisseaux en crue au péril de ma vie (oui !) c'est ici :



Enfin ! une journée ensoleillée et chaude par dessus le marché. Je ne résiste pas à vous emmener avec moi le long des prés où fleurissent déjà les premières pâquerettes.






Avec en prime, Flamby, Ségolène et les enfants, Valérie, Julie et les autres. Vous avez vu, elles ont toutes des cornes !


6 commentaires:

  1. Des vraies vaches quoi ! Ici aussi, une journée printanière, propice à l’assèchement des sols. Quarante jours de pluie, il n'y a quand même pas de saint Médard, en hiver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des vraies, pas sauvages, qui ne font pas des cabrioles quand on s'approche d'elles !
      Pour la Saint Médard, c'était plutôt la 5 médors, incroyable le nombre de chien qui n'étaient plus sorti depuis Noël dernier, ils étaient tous en promenade hier, ma parole ! Et ce matin superbe lever de soleil, je m'en vais faire une photo, tien !

      Supprimer
  2. Mais que d'eau, que d'eau...!!!

    RépondreSupprimer
  3. Et comme disait l'autre : "Et encore, là, on en voit que le dessus !"

    RépondreSupprimer
  4. Ah, chez moi aussi la pluie s'est arrêtée enfin ! Oh, surement pas pour longtemps mais faut savourer !

    RépondreSupprimer
  5. Pas pour longtemps, car aujourd'hui, à l'heure où je te réponds, elle est revenue !

    RépondreSupprimer

Les chiens moins 4

Nous sommes donc aujourd'hui à 4 jours d'une imminente catastrophe, d'un génocide, d'une hérésie : garder 2 chiens quand on ...