Chemin faisant ou mal faisant.

 Si gris, si froid et  un ciel si bas qu'on aurait dit l'humilité, si bas qu'on aurait pu s'y perdre.
Pourtant en fin de matinée, un coin de ciel apparu derrière les lourds nuages. C'est le moment que j'ai choisi pour quitter ma cuisine.
Un petit tour chez les moutons un ou deux clics en passant et je remonte mon chemin si bien entretenu qu'on dirait un poulailler.
Il est comme ça partout. Cela fait 22 ans que j'habite ici. La seule fois où des engins de travaux publics sont venu, c'était il y a 5 ou 6 ans, sur ordre de mon voisin l'empereur, déposer du rebus d'une route communale qu'on avait refaite à neuf. Depuis ce chemin est devenu pire qu'avant.  Dans les temps jadis, notre monsieur le maire, animait une association qui se porta candidate aux élections municipales sous le nom de Visle autrement. La liste fut battu et notre édile persistant s'est fait élire aux élections suivantes. Depuis, il a fait procéder à la réfection complète du centre bourg, créant des zones bleues, des zones commerçantes, des zones à ceci, d'autres à cela. Sous son autorité les zones urbanisées  réservées aux lotissements ont poussées comme des champignons. Il a réfectionné le stade de rugby, construit un complexe moderne avec stade de foot, plaine de jeux etc etc.... il a doublé les routes de chemins de rando, mais les chemins existants sont restés ... inéxistants. Pour lui et ses amis, du clinquant, du tape à l'oeil, en veux en voilà plus qu'il n'en faudra mais le chemin de vers chez moi est resté en l'état, pire il a continué de se dégrader. Visle autrement ! Pourtant il a du bagout le monsieur le maire Gisle autrement ! Son copain châtelain (pas l'empereur, un autre, un vrai, avec un vrai chateau) s'est approprié jusqu'' à un mètre cinquante de large, de bordures de route tout le long de ses clos. Si bien que la route étroite qui conduit au chemin de vers chez moi n'a presque plus d'accotement, contraignant les automobilistes à s'arrêter pour laisser passer le véhicule d'en face, s'ils sont du bon côté ! Son ami le châtelain c'est celui des vaches qui broutent et vellent dans la neige et dans le froid.


Avec Gisle autrement, mieux vaut être puissant que misérable !


4 commentaires:

  1. Bonjour Délia,
    dans ma ville aussi le nouveau maire a fait refaire ceci ou cela, sans que ce soit franchement utile. J'aime beaucoup tes photos de vaches, mais comme je sais maintenant à quel point tu les aimes, cela doit se sentir dans tes prises de vue. J'aime aussi beaucoup celles des moutons. Ici, pour en voir, il faut aller jusqu'en Picardie (moutons des prés salés)..
    Bon dimanche à toi Délia, gros bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Question de prestige, nos édiles ne font pas toujours des choix en notre faveur; il faut qu'ils marquent leur empreinte, comme les chats avec leurs phéromones, et des fois ça pu autant!
    Merci à toi d'être passé, je viendrai te lire plus tard, mais promis, à tout à l'heure (je ne vois pas le temps qui passe) Bises et belle journée malgré le froid et la brouillasse.

    RépondreSupprimer
  3. Il est un fait que le net est extrêmement chronophage! Tu as remarqué, j'en suis sûre, que le temps passe à toute allure sur le PC et beaucoup moins vite quand on fait le ménage ;-)
    Il fait gris et brumeux mais on est en décembre, alors rien que de très normal... Et on a un toit sur la tête, alors pas de quoi se dire que la journée ne sera pas belle!
    Bonne soirée, Delia :-)

    RépondreSupprimer
  4. c'est pour ça que je passe + de temps sur le net, il faut bien compenser !

    RépondreSupprimer

O rage...

C'est sous un ciel changeant que j'ai pratiqué diverses activités ces derniers jours. Ravie de revenir pour quelques temps encore da...