Mais encore

 Quand je suis revenue de mes recherches infructueuses au sujet du petit Lion, j'ai enlevé mon manteau, posé mes chaussures et mes bâtons. J'entendais au rez de chaussé, le Patou qui parlait. A son timbre de voix je compris que ce n'était pas à un chat. C'était à la Ponette qui s’enquérait de ce que je voulais faire cet aprés midi. Sans enthousiasme je lui dit : "je pensais aller marcher un peu. " Moi aussi me dit elle. Nous décidâmes donc d'une promenade en bord de Vienne, car il ne fallait pas choisir trop loin, ni trop long pour cause de ce que vous savez.

Entre temps, Petit Lion réapparu comme vous le savez, le moral aussi, je repris mes chaussures, mon manteau, mon bâton et mon appareil photo en vu d'une belle promenade ce dimanche au bord de l'eau. 

Il y avait du soleil et la douceur hivernale ne nous était pas trop insupportable, ce qui fait que nous arrivâmes à boucler notre tour d'entre deux ponts en un 14/18 autorisé.

Un peu de monde le long des quais. Un peu de frustration de ne pouvoir prolonger ces instants volés sans plus de familiarité que si nous étions deux inconnues ayant fait un bout de route ensemble.


Quelques photos, malgré tout pour agrémenter ces douces heures de bien être et de partage.







Il faut que je vous dise, c'est souvent les bords de vienne qui sont la cible de mes promenades quand j'ai le coeur en berne et le moral dans les chaussettes. Quand Romain vient de repartir, quand j'ai perdu un chat, quand j'ai du vague à l'âme, ce qui émane de ces rives entre lesquelles coule une eau tranquille, me rassure et noie mon tourment. C'est ici que j'aimais déjà venir, il y a fort longtemps quan le cafard me tenaillait et que j'avais la nostalgie de mes parents. 

7 commentaires:

  1. Tu fais de belles photos !
    Moi c'est aujourd'hui que j'avais le cafard, seule dans ma maison, la neige au-dehors, un froid à ne pas donner envie de sortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'a pas toujours envie de sortir, c'est vrai, pourtant rien de tel contre le cafard. Aller ma Pralinette, vas vite profiter de ce beau temps !

      Supprimer
  2. Bonjour les amies
    oui Délia tes photos sont très belles
    Moi aussi j'aime me promener au bord de l'eau, ça s'accorde bien à la mélancolie, le problème pour moi est que je n'ai pas d'eau "àportée de pied" :-)

    Bon début de semaine, bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ambre, mais de l'eau tu en avais tombée de ta machine ! Bon c'est pas cool, je sais. L'eau s'accorde avec beaucoup de choses. Nous sommes un signe d'eau et mélancolique en plus, c'est peut être pour ça.
      Bisous en attendant mieux.

      Supprimer
    2. ah, ah ! A portée de ma machine oui où avais je la tête !!!

      Supprimer
  3. Lorsque je vais chez ma soeur, on va le long du Cher, à Paris, je vais rue des Rosiers, c'est toujours vivant, ça remonte le moral.

    RépondreSupprimer
  4. Le cher est une bonne source. J'ai cru que tu allais me dire qu'à Paris tu allais au bon marché !

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...