Un coup pour pas grand chose

Mauvaise balade hier. J'ai cherché dans ma collection de circuit et j'ai sélectionné une où parait il je devais trouver des troupeaux de moutons avec leurs clochettes, leurs chiens de troupeaux, leurs bergers etc... Le sentier des agnelles qu'elle s'appelait cette balade. Je n'ai trouvé que quelques bovins et même si cela ne me déplait pas, cela n'avait rien de magique, une rivière à sec et deux agriculteurs en chemise entrain de labourer. Peu d'ombre, beaucoup de goudron et une chaleur à couper le souffle. Partie depuis le matin pour mieux respirer, j'ai cru que je ne terminerai pas tellement les 8 km parcourus m'ont parus longs. Donc je suis tré déçue et n'ai que peu d'images à vous montrer.
 une vieille charrette abandonnée
une famille entrain de picniquer
 le bourg d'où partait la balade
 la rivière presque à sec que j'ai traversé plus haut sur son cours  complètement asséchée.
quelques poissons sous l'arche du pont mais on ne les voit pas. et un soleil à tout cramer avec un vent chaud à tout desséchée.
J'ai diné d'une pomme et bu ma bouteille d'eau avant de rentrer prendre une bonne douche, me redésaltérer, et manger un vrai repas sur le coup des 4 h du soir. Bref une journée pour rien si ce n'est la visite de ma Ponette aprés sa journée de boulot.
Aujourd'hui je vais retenter une sortie mais plus calme avec de l'ombre !

4 commentaires:

  1. J'étais dans l'Allier, j'ai crevé de chaleur, le dernier jour, on est resté enfermé comme des loups.
    Je comprends ta déception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Heure Bleue, oui c' est rageant d'être obligé de rester cloitrer, comme tout ce qu'on ne choisi pas soi même. La chaleur, la maladie, le mauvais temps et aussi malheureusement parfois la volonté des Hommes (pas l'homme en tant qu'individu) sont des éléments que nous ne maitrisons jamais et sont autant de freins à notre liberté, c'est en ce sens que cela nous insupporte. Dommage aprés tous ces mois de confinement forcé ou par prudence, de ne pas pouvoir aller et venir à notre gré. J'espère que vous avez tout de même profiter des filles et de la piscine et que votre séjour vous aura été profitable tout de même. Je vous souhaite une belle journée au pied de la Butte ou ailleurs.

      Supprimer
  2. Tu as quand même fait de jolies photos !
    Tu randonnes seule ? j'en serais incapable...
    Ici aussi, très chaud, on ne sort presque pas, mais ce matin c'est un peu plus frais, mes vacanciers dorment encore.
    Gros bisous, bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Praline, profite bien de la fraicheur de tes murs et surtout de tes vacanciers. Même si tu ne peux pas sortir aux heures chaudes de la journée, quand on a du monde à la maison, ça embelli la vie et c'est la détente complète, malgré le travail supplémentaire qui du coup n'est pas vécu comme du travail, mais comme un plaisir supplémentaire ajouté à celui d'être ensemble.
    Oui je randonne (randonner est un bien grand mot, vu mon rythme, je devrais dire balade...), seule mais c'est ça ou rien car je n'ai pas souvent quelqu'un qui se porte volontaire pour m'accompagner, mon mari ne marche pas, quelques fois je fais des balades en famille quand j'ai quelqu'un à la maison, ou avec ma Ponette et c'est un plaisir, mais je n'aime pas me promener en groupe. Seule, je marche moins vite , je prends mon temps je vais où je veux si je décide en cours de route de changer de trajectoire je le fais, j'aime aller à l'aventure et je rencontre rarement du monde, souvent personne et même il y a de la place pour tous. Le seul risque serait que je me blesse en tombant (ce qui peut toujours arriver, mais je n'y pense jamais...) et là, effectivement je serais mal ! je te fais des gros bisous et te souhaite de bien profiter de ces quelques jours avant la rentrée.

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...