De fil en aiguilles.



Je ne sais pas si vous êtes allé visiter le blog d'Ambre ces derniers jours, mais si ce n'est pas le cas, courrez vite le faire, c'est là http://enviededouceur.canalblog.com/
J'accède donc à sa demande ici, et je vous dévoile en primeur quelques unes de mes photos de quand j'étais plus jeune que maintenant.
Pour commencer je venais juste de naître, accrochée au cou de ma mère, dans notre résidence principale sur les bords de la Vézère.







En ce temps là on chassait cueillait. Contrairement à aujourd'hui, où elle a un côut, la vie avait un prix. Il fallait se battre pour assurer sa survie. 
Puis j'ai grandi. J'ai dû me placer dans le chateau voisin, celui de Reignac.  je devins servante,


l'horrible bouc troussait les jeunes filles qu'il trouvait à son goût. Je ne dus mon salut qu'au preux chevalier  ci devant ce registre de doléances. Le bouc fut emprisonné.
Plus tard, je conquis ma liberté. Je fus tricoteuse pour les dames de la charité.



Dans leur demeure, je portais mes ouvrages et les essayais devant elles. S'il leur plaisait, elles achetaient, sinon, il me fallait tout recommencer.
Notre condition s'est améliorée cependant. pourtant, il se trouve aujourd'hui de nouveaux seigneurs, de la même tempe que ceux du temps jadis. Serviles et à genoux, voilà comme ils se représentent le peuple. Ils ne sont jamais satisfaits, tous les prétextes leurs sont  bons pour nous humilier.
Les hommes n'ont donc jamais compris le vrai sens de la vie ?

13 commentaires:

  1. Tu es incroyable Délia ! tu trouves le moyen de me faire un cadeau le jour de TON anniversaire ! et quel cadeau ! Merci infiniment!!! je commence la journée dans la joie et la bonne humeur, d’abord avec la découverte de tes photos, ensuite avec celle de cette note bourrée d’humour :-)
    Trés joyeux anniversaire à toi! Profite bien de ta journée! Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu aies bien reçu les images et que cela te procure joie et bonne humeur. La journée s'annonce calme et grise mais le soleil n'est pas loin. La Ponette m'a déjà envoyé son rayon et ma petite soeur aussi. Bisous ambre, à plus tard.

      Supprimer
  2. Hi ! hi! C'est drôle !
    très bon anniversaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virevolte, tu n'es pas partie en vacances ?

      Supprimer
  3. Ah merci Ambre, de nous informer de cet évènement !
    Alors très Joyeux Anniversaire Délia, j'espère que cette journée sera belle pour toi !
    Nous sommes du même mois :)
    Oui ton article est très drôle !
    C'est toi avec le pull tricoté ?
    Encore belle journée à toi et tout plein de bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu es de quel jour, Fabie?

      (j'ai fait une page avec le jour anniv des amis

      http://enviededouceur.canalblog.com/pages/--------c-est-votre-anniversaire---------/37508977.html

      et tu es passée au travers des mailles ;-))

      Supprimer
    2. Merci Fabie pour toutes ces douceurs que tu m'envoies. Oui le pull c'est moi ! te fais aussi des gros bisous.

      Supprimer
  4. J'espère que Fabie te répondra, moi aussi je voudrais bien savoir ! J'ai cherché sur ton espace blog la rubrique mais je ne l'ai pas trouvée, je dois être sotte.

    RépondreSupprimer
  5. Non tu n'es pas sotte Délia! C'est entièrement de ma faute, j'avais oublié de mettre le lien dans la marge! C'est fait, je l'ai mis en haut à droite de mon blog!
    Encore des gros bisous!

    PS Bon anniversaire! ;-)
    re PS Fabie est du 2 :-)

    RépondreSupprimer
  6. Bon anniversaire Délia, j'ai adoré les photos chez Ambre. Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michèle, c'est bientôt ton tour, il faut que je sois vigilante, j'ai tendance à oublier ces temps ci.

      Supprimer
  7. Tu as eu une vie drôlement mouvementée, dis moi.
    Bon, pour le pull rose, je suis plus réservé.
    Il a ce petit quelque chose qui fait que je "perdais" systématiquement les pulls que ma mère me tricotait...
    Bon anniversaire, Délia.

    RépondreSupprimer
  8. Je sais ton problème avec les pulls, qu'ils soient rose ou bleu layette. Par contre celui là n'a pas eu beaucoup plus de chance que ceux que te tricotait ta mère,,il a fini feutré par une erreur de manipulation du thermostat de la machine à laver !

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...