Brèves du samedi.

Il a gelé cette nuit. Les fruitiers en ont pris un coup. Ce sera la 4ième année consécutive sans, dans mon jardin. Dommage les fleurs étaient prometteuses.
Sinon hier soir, Petit Lion est venu se faire câliner. Il n'en finissait pas de ronronner. Toute la journée profitant du soleil il s'était roulé dans la terre fraichement retournée du jardin.
Cela m'a fait penser à une histoire que je racontais à mes enfants quand ils étaient petits. C'était l'histoire d'un petit lion courageux qui partait à l'aventure.et qui commençait ainsi :
" Sur la route poussiéreuse, chemine Prosper le petit lion courageux..."
Mon fils aimait beaucoup cette histoire, je la lui lisais souvent. Un jour, je le trouvais assis sur sa petite chaise le livre entre les mains. Quel âge avait-il ? trois ans, peut être quatre tout au plus.
Il lisait, comme un grand, il lisait.
Cela donnait ceci " Sur la route soupièreuse, chemine Prosper, le lion poussièreux".
J'avais bien ri cette fois là, comme cette autre fois où il racontait à quelqu'un que sa mère lui tricotait des pulls parce que son père ne savait pas le faire.
Je ne lui tricote plus de pull, il est devenu un peu exigeant. Mais son père ne sait toujours pas tricoter.
Par contre ce dernier m'a mise en colère ce matin. Je voulais faire un gâteau roulé au chocolat. J'ai toujours plusieurs plaques de chocolat à cuire en réserve.
Je casse mes oeufs mélange mon sucre et ma farine et mets mon gâteau au four, pendant qu'il cuit je cherche mon chocolat. Première boite : vide. Deuxième boite : vide, troisième etc... vides !
Bon ben ce sera un gâteau roulé sans chocolat. Il y avait un pot de confiture de myrtille qui trainait par là, j'empoigne le pot et l'étale, mais il manquait la moitié du pot ! Pas grave , je suis allée dans la réserve chercher un pot de confiture. J'ai trouvé un pot de confiture de framboise, voilà l'affaire enroulée.

6 commentaires:

  1. Bonjour Delia
    Mon mari entre dans la maison, il y a 5mn "les hortensias ont encore gelé"..Bon, pas d'arbres fruitiers chez nous. On ne voit que le beau cerisier des voisins et autres arbres dans le parc d'à côté…
    Tiens, tous les hommes seraient-ils addicts au chocolat noir ? Hier, j'ai dit à mon mari "tu as oublié d'acheter du chocolat noir, tu as terminé la dernière tablette"...Les gâteaux roulés, on peut les garnir de 1000 façons...J'ai fait un gâteau à l'orange, vu qu'il me restait 2 oranges. Au moins, on se fait du bien avec des desserts, une forme de liberté !!!!
    Bon dimanche...quand même.

    RépondreSupprimer
  2. Addict compulsif ! il mangerait même la boite si elle n'était pas en fer. Là je pense qu'en manque il a aussi mangé le papier car cette fois je ne l'ai pas retrouvé.
    Sinon le gâteau à l'orange c'est super bon, mais mon roulé est trop sucré.

    RépondreSupprimer
  3. Bon, je reviens, j'avais rédigé un commentaire, et quand j'ai appuyé sur "publier" = envolé...
    Alors, je disais que nous avons une amie qui cache les chocolats à Noël, car sinon son mari les mange tous.
    Dis donc un gâteau à la confiture, ce n'est pas top pour un diabétique...
    Tricoter pour des adultes, ce n'est pas simple, nombreux sont ceux qui n'aiment pas le "fait main"...
    J'espère que ton dimanche aura été agréable, ici = soleil, mais aussi beaucoup de vent !
    Bisous Délia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fabie, le dimanche s'est passé il y avait du vent chaud mais je n'ai pas pris de risques, j'ai desherbé mon parterre de fleurs. Non pas top pour un diabétique mais il est incorrigible, la maladie continue pourtant de le ronger. Quant à mes pulls la Ponette et moi sommes fans ! je te souhaite une fin de journée avec plein de courage. Bisous, je t'embrasse.

      Supprimer
  4. Le Goût a fini à l'hôpital après une consommation excessive de chocolat, un kilo huit cent vingt grammes, oui tu as bien lu, c'est même marqué sur son dossier médical, tu peux le raconter ton mari, ça va le calmer.

    RépondreSupprimer
  5. Tout excés a ses limites ! J'espère qu'il s'est montré prudent à la suite de cette orgie.

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....