Enorme !



Énorme, encore hier, la manif pour la défense de notre système social et de retraite par répartition.

Plus de 15 000 personnes, pour une ville de taille moyenne, soit à peu prés un 10éme de sa population. Quand nous avons remonté la rue depuis notre stationnement, ce n'était que cortèges ou groupes joyeux de gens qui agitaient banderoles, fanions ou drapeaux  au son du Chiffon rouge ou d'autres slogans improvisés sur des airs de chants révolutionnaires pour la plus part. Quand nous avons rejoint le point de départ de la manifestation, au sein du cortège des cheminots voyant la foule s'agiter, les uns immortalisant ces instants à l'aide de leur portable, les autres applaudissant, je fus saisie par la beauté de l'instant. J'en eus la chair de poule et pleurais sur le champs. C'était beau, c'était grand ! Je retrouvais "ma" classe ouvrière tout comme aux temps les plus forts de son histoire. La classe ouvrière des années charnières de la lutte, celle de 89 de 36, de la libération, de  68 et de 1895 à 1995. Celle que chante Jean Ferrat, celle que j'aime, celle dont me parlait souvent mon père, celle qui m'a vu naitre, grandir  et me construire et j'en fus fière. J'en fus fière car cette classe là qui fait l'histoire et qu'on méprise dans les salons de Matignon, dans les dossiers de l'Histoire que raconte monsieur Bern à la télé le soir, celle dont le président insulte la mémoire, n'est pas prête de baisser pavillon. Elle a de la ressource, du courage et  des convictions. Elle est contrainte de se battre pieds à pieds, souvent muselée, elle a le poing levé,  elle détient les clés du progrés. Celui qui sert l'humanité. Celui qui fait les hommes libres et heureux, égaux en droits,  en devoirs et en dignité.





17 commentaires:

  1. BRAVO !!!
    Je ne sais pas si tu as vu cette vidéo :
    https://youtu.be/JZH4FnE2fwM

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette superbe vidéo qui donne la chair de poule, et devrait être vue par le plus grand nombre. Toujours d'actualité ce chant des partisans et la résistance toujours présente. Les larmes me viennent encore. Ceux qui participent à ce mouvement n'étaient pas déjà pas tellement manipulables et restaient insensibles au déversoir de propagande télé médiatisé depuis les antres du pouvoirs, mais j'espère que ceux qui regardent ne le seront plus et nous rejoindront bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Pour toi ♫♫♫
    https://www.youtube.com/watch?v=-bvxEmrOTL4
    et aussi,
    https://www.youtube.com/watch?v=tN0ipJq9nac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Xoulec, si tu savais comme ton chiffon rouge me fait chaud au coeur et combien de fois je l'ai fredonné. Chiffon rouge de la liberté depuis 1978 nous manifestons avec ! Par ailleurs, dans ce défilé à Clermont, il y a surement plein de gens avec qui je l'ai chanté et probablement des gens trés proches de moi. Alors oui, merci encore. Merci mille fois.

      Supprimer
  4. Il est bon que nous nous réveillions quand le pouvoir exagère en n'écoutant que ceux qui n'ont besoin de rien et trouvent qu'on a trop.
    La génération de mes parents ne s'est pas soulevée (mon père s'est tapé 53 mois de campagnes militaires) pour aboutir au CNR et voir ça détricoté par un mec qui n'a eu qu'à ouvrir la bouche pour bouffer.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce message de résistance. Non nos parents ne se sont pas soulevés pour aboutir à ça. Dommage que leurs petits enfants n'en ai pas pris plus de graine. Heureusement nous avons été quelques uns a entretenir la flamme de la résistance et porter l'espoir au prés des nôtres.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, mais je sens une certaine lassitude, ils vont faire une trêve de Noël et le mouvement va avoir du mal à reprendre.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Heure Bleue, ce sont surtout les média aux ordres qui sentent une certaine lassitude. Si la participation est inégale suivant les jours, la mobilisation reste tout de même assez importante. Pour leur part la CGT, Fo, FSU et SUd continuent d'appeler à des actions de masse. On verra. Même s'il ne faut pas vendre la peau de l'ours (oh pardon) même s'il ne faut pas chanter trop vite, personne ne sait mesurer le degré de détermination de la population. Je garde espoir, mon optimisme naturel me dit de faire confiance. On annonce le 9 janvier, personne ne peut dire à l'heure qu'il est ce qu'il sera. Je te souhaite une bonne journée. Comme je pense revenir ici d'ici peu, je vous souhaiterai plus tard de joyeuses fêtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te dirai, vu comme les français sont divisés, ce qui pourra bien sortir du chapeau..pas grand-chose, je pense, hélas...vu comme les français ne pensent qu'à leur pomme. Et, c'est ce qu'espère le gouvernement, diviser pour mieux régner...

      Supprimer
  8. Que je te raconte...Samedi, nous avons fêté l'annif de 3 petits enfants d'une même fratrie...Y'avait les autres grands-parents, oncles, tantes.. Quand j'ai dit bonjour à L, faisant partie de la CFDT "t'es pas en train de manifester dans les rues à côté des gars de la SNCF ?" Que n'avais-je dit là ! Ca a démarré fissa...Presque tout le monde y est allé de son petit grain de sel...à râler contre ces feignants de la SNCF, EDF, feignants de fonctionnaires qui se plaignaient la bouche pleine, que si on les mettait à la chaine, ils sauraient ce que c'est que vraiment travailler...et moi, j'ai essayé de défendre les membres de ma famille qui y travaillaient ou y avaient travaillé. Voyant que ça allait dégénérer, j'ai vite stoppé net, imaginant la réaction de mon fils, fonctionnaire territorial, pas encore arrivé. Le connaissant qui démarre au 1/4 de tour, c'eût peu être chaud, chaud les marrons..J'en ai d'ailleurs conclu que la CGT et la CFDT étaient loin d'avoir le même point de vue...
    Et pis, on était pas là pour un débat politique. On a continué gentiment à parler de tout et de rien, enfin, surtout des 18 ans de l'ainé...Comme quoi, ne surtout, surtout pas parler "sérieux" dans les repas de famille. En rentrant de cette petite fête, j'ai mis la télé, sur Ruquier...Justement, il mettait en ligne, un montage sympath, du comment installer à table telle ou telle personne, mais ne surtout pas mettre un mec de la CGT à côté de l'oncle Patrick, patron d'une entreprise, enlever tous les couteaux, fourchettes, ne pas mettre d'alcool. J'étais éclatée de rire, après la discussion qui aurait pu gâcher notre petite fête familiale...Je me demande si je peux en retrouver un extrait...
    Bonnes fêtes de fin d'année...zen..ne surtout pas mettre sur le tapis le sujet brûlant des grèves (sourire)

    RépondreSupprimer
  9. Je vois ! Bien, pardi, avec ce que nous prépare sieur Edouard et sa bande de malfrats, des fainéants de fonctionnaires, y en aura bientôt plus, y aura plus que des commerçant, des uberistes et des auto entrepreneurs pas fainéants pour deux sous mais qui se crèveront au boulot pour la moitié d'un sou, plutôt sans la CGT puisqu'ils ne voudront pas en entendre parler, pas plus que de la CFDT qu'ils logeront à la même enseigne. Comme il sera beau leur monde et comme ils seront heureux leurs enfants, sans protection sociale, sans retraite, sans congés payés, sans le sou et sans valeurs non plus. Heureusement, je dormirai bien loin mais je plaints quand même ceux qui resteront !

    RépondreSupprimer
  10. oui, je pense qu'il faut continuer à manifester, chose qui devient difficile au niveau paye, on a un collègue qui s'est vu retirer trois jours de paye pour avoir fait grève un vendredi, ils ont mis le samedi et dimanche avec, pourtant jours non travaillés ??? j'attends de voir si on va me suprimer deux jours de salaire pour avoir fait grève un mardi, ( collé au mercredi ! ) , il est plus rapide de perdre sa paye en quelques jours de grève que de la gagner sur un mois ! pfff !
    moi, ce qui me désole c'est que je rencontre beaucoup de gens qui se trompent de cible, s'ils sont malheureux, c'est à coup sûr à cause des imigrés et des migrants ! Pffff ! mais non, on leur a bourré le crane et ça a marché, si on est malheureux c'est juste à cause des riches et des gouvernants qui le sont à coup sûr et qui font et défont les lois comme ça les arrange. Il y a aussi ceux qui disent que ça ne sert à rien de faire grève, oui, peut-être que ça ne fera pas avancer les choses mais au moins on se sera exprimé, on aura dit haut et fort notre mécontentement, et si on ne fait rien c'est sûr que rien ne changera ! Moi aussi je suis optimiste, comme toi, je trouve qu'il y a de plus en plus de gens pour réagir, pour ne pas se laisser faire, alors continuons !
    Et pour la manipulation et le bourrage de crane, une vidéo qui explique très bien une des nombreuses manipulations auxquelles nous sommes confrontés.
    https://youtu.be/ldWRpySM1CM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les jours de grève, tout dépend de la façon dont le préavis a été déposé et du régime de travail. C'est un peu complexe d'ailleurs, et je me souviens que quand on déposait un préavis on avait soin de faire en sorte que les WE ne soient pas compris dans les retenues pour fait de grève mais il y a 5 ans que je suis déchargée de tout ça, je n'ai plus toutes les nuances ni les astuces en tête. Je crois qu'on déposait un préavis par jour pour justement éviter ce problème, plutôt qu'un préavis de grève reconductible, qui sous entend que tant qu'il n'y a pas reprise effective du travail, la grève courre toujours. Pour la manipulation des masses, il faut bien reconnaitre qu'ils sont forts, les totos et la misère intellectuelle est si grande. Je pense qu'en tant qu'enseignante, tu vois de quoi je veux parler, car tu y es confrontée encore plus directement que moi. Cela ajouté à cette espèce de culture de l'individualisme et de ce chacun pour soi, les gens ne réfléchissent qu'en terme de ce qui "me" rapporte et combien ça "me"coûte personnellement.

      Supprimer
  11. je me suis un peu emballée, pour les jours non payés en cas de grève, si on fait grève le vendredi et le lundi suivant, en effet le samedi et dimanche peuvent être considérés comme poursuite de la grève et c'est donc 4 jours de salaire en moins pour deux jours de grève !

    RépondreSupprimer
  12. C'est ça et ça fait partie de l'arsenal dissuasif qu'ils ont à leur disposition.

    RépondreSupprimer

Rire aux larmes

Je l’ai repérée, voire reconnue, tout de suite. Elle m’a évidemment ramené à l’époque où je ne pensais pas à des tas de choses sans intérêt....