Odes et balades du temps qui passe...

Une semaine supplémentaire s'achève. C'est fou ce que le temps passe trop vite ! Elle ne fut pas terrible côté météo. Froide, pluvieuse, ennuyeuse. Mes jolies pivoines n'ont pas résisté.

 D'autres commencent à peine à s'ouvrir. Les roses restent en bouton. Les iris s'étiolent et les coquelicots ? Rougissent tant ils sont timides. Les fraises n'en rougissent pas pour autant et les pommes de terre ont eu froid. Peu de balades en conséquences, guère de photos à vous montrer. Calme plat sur toute la ligne, il ne se passe pas grand chose par ici.
Lundi et mardi une timide sortie à la découverte d'endroits se voulant spectaculaires mais on ne peut plus quelconques, nous ont conduits à travers landes et bocages.
Le bocage d'abord où chêne, boeuf et chat énormes ont ponctué le trajet

La lande ensuite, ciel menaçant, quelques gouttes de pluies et quelques insolites nous ont accompagné.


 Il existe près de chez nous, de nombreuses landes de serpentines. Une roche friable extraites pour récupérer l'amiante qu'elle contient. La lande recouverte d'ajonc tient lieu de pâture à moutons. On ne sait pas si la voiture présente sur cette lande appartenait aux maquisards canardés par l'ennemi ou à quelque paysan venu faire paître ses moutons. Criblée de balles, elle laisse toutefois supposer qu'elle aurait pu appartenir aux Résistants. Mais le doute subsiste, les gens sont parfois peu regardants !
Mercredi, sortie ratée. Juste quelques clichés, la batterie de mon appareil photo tombant en panne au mauvais moment.
Jeudi nouvelle marche dans les rues cette fois. Cortège coloré, banderoles et calicots demandant justice sociale à des autistes têtus et revanchards.
Petit moment passé avec ma Ponette enchantée.
Hier méga angoisse, je n'ai pas pu joindre son frère dont les téléphones, portable et maison sont restés muets toute la journée. Proposition d'un séjour sur la côte Limousine avec des amis pour quelques jours ? Ai je raison ? Ou bien tort ? Je ne sais pas encore si on partira. Cela dépend si j'ai des nouvelles ou pas, si elles sont bonnes ou pas car si elles sont inquiétantes, je changerai de direction naturellement, bien que j'ai en prévision d'y aller faire un tour d'ici la fin du mois, j'avancerai mon escapade jusqu'en pays Auvergnat...

vers là...


 ou là bas...

8 commentaires:

  1. Difficile de se promener le nez en l'air en ce moment, à Paris, il pleut jour et nuit, ça limite les envies de promenade.

    RépondreSupprimer
  2. Tiens justement, en ce moment il tombe des cordes ! ça va finir d'esquinter mes pivoines !

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, on est tous pareils. Par ce temps, on a moins grand chose à dire...Les photos auvergnates que j'ai pu mettre en grand écran sont superbes...Par contre, les autres sont restées petites...Dommage.
    Bon Week-end. Chez nous, pour l'instant, pas de pluie, mais on sent bien que le ciel a envie de pleurer et de nous déverser ses larmes sur la tête..

    RépondreSupprimer
  4. Oui, merci Julie, pour les dimensions des photos, sans doute les esprits mal intentionnés y verront un peu de chauvinisme ou de parti pris, pourtant, les explications sont simples : je suis obligée de les compresser, sinon le serveur les refuse, ce qui n'était pas le cas avant. Les photos d'Auvergne sont téléchargées depuis longtemps, du temps où le serveur acceptait des fichiers plus volumineux. Je vais essayer de redimensionner moins petit à l'avenir. Oui tu l'as dit, weeck-end pourri, même duconnod, mon voisin, n'a pas tondu sa pelouse aujourd'hui que je n'étais pas là pour profiter de sa performance !

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de passer un bon moment sur ton billet
    Quand la nature parle , moi ça me régale
    Merci
    Bon dimanche
    Bisous de mon Auvergne jolie mais le soleil fait la moue depuis qq jours :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rose, bon dimanche à toi aussi, te dis à demain !

      Supprimer
  6. Le soleil revient. Passe en bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, le soleil est là aussi bien que parfois voilé on s'en contentera. Bon dimanche à vous aussi.

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...