Toxique

Si je vous dis toxique, vous me répondez quoi ?
Si je vous dis toxique, celui ou celle qui a la main mise sur votre vie.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui d'un coup de baguette joue de son autorité pour vous manipuler faisant en sorte que vous ne puissiez pas refuser.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui fait de vous sa chose, son objet, son jouet.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui par un pur hasard se trouve sur votre route quand vous avez prévu ou organiser une soirée tranquille en famille ou entre amis.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui vous fait culpabiliser en vous reprochant de l'avoir laisser tomber.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui décide à votre place de qui vous allez vous entourer, voir mieux, faire des projets.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui vient vers vous seulement quand son humeur chagrine lui joue des tours.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui ne s'est pas préoccupé de vous avant des lustres, pendant que vous passiez votre temps à attendre un signe de sa bonne grâce ou volonté.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui a l'art d'avoir la bonne excuse au bon moment pour n'avoir pas remarqué  votre présence et encore moins votre souffrance.
Si je vous dis toxique celui ou celle qui vous manipule en douce pour obtenir de vous encore plus au point de vous étouffer.
Si je vous dis toxique celui et celle qui vous empêchent de vivre et de respirer.
Vous me répondrez : change d'air ma fille, il est temps, grand temps d'aller respirer... ailleurs, loin de celui ou celle qui tire les ficelles sans avoir la moindre considération pour tes goûts, tes attentes, tes passions, tes besoins, ta personne et tout ce qui fait de toi l'être unique et exceptionnel qui aime, qui rit, qui chante ses propres refrains, qui espère et qui aspire à ses propres choix. Qui pense et qui réfléchi en fonction de ses propres valeurs. Si certains on besoin de clone, la science est là pour ça, ils n'ont pas besoin de toi. S'ils ont besoin de larbins, alors qu'ils s'organisent entre eux, mais cela ne peux être toi. Tu n'es pas leur chose, tu n'es pas leur objet. si marionnette il doit y avoir, alors c'est eux qui ne sont pas capables de réfléchir à leur propre devenir et de se comporter en personne responsable et respectueuse de ce que tu es toi. 
 Vous me direz de prendre le large et de larguer loin les amarres. La vie est bien trop courte pour vous encombrer de celui ou celle qui ne vit que parce que vous nourrissez son existence.
Vous me direz de laisser tomber l'affaire et de vivre moi, ma vie, pour moi et avec les choix que j'aurais fait moi, sans main mise et sans éteignoir, sans étouffoir. Aller la vie, chacun mérite de vivre la sienne, pas celle du voisin !

10 commentaires:

  1. Bonjour Délia,
    oui mais le problème avec les gens toxiques, c'est que ceux qui tombent ou sont tombés dans leurs filets ne s'en rendent pas forcément compte! et lorsqu'ils le réalisent, c'est souvent un peu tard, càd que ça peut être très compliqué de sortir de cette mélasse!......
    C'est un sujet qui résonne en moi....

    Bonne journée Délia, gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ambre il faut écouter certaines "voix" amies(s) qui te préviennent et te répètent souvent de faire attention, là tu devrais écouter te méfier, observer et agir.
      A plus

      Supprimer
  2. Des toxiques il y en a partout, on en croise tous un jour sur notre chemin, le tout est comme tu dis de savoir prendre le large avant qu'ils nous agrippent. Parfois ils font partie de notre entourage proche et c'est là que c'est compliqué. On ne peut pas toujours les envoyer paître, déjà que quand ils sont plus loin, c'est compliqué aussi ! Mais pourquoi ça tombe sur nous ?
    Sinon la journée a été bonne, j'ai pu passer un peu de temps avec Romain avant qu'il ne reparte. J'attends qu'il m'appelle pour me dire qu'il est bien arrivé. La Ponette va bientôt rentrer à son tour et j'ai raté ma gelée de mures ! Bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Délia,
    pourquoi ça tombe sur nous? parce qu'on est vulnérables sans doute, mais qu'on ne le sait pas! Or, les "toxiques" sentent cela, ils s'engouffrent dans la moindre brèche. Le compliqué, c'est qu'il faudrait apprendre à se méfier de tout et de tous. Tu te vois vivre comme ça?
    Désolée pour ta gelée de mûres.... mais si tu es contrariée, inquiète.... est-ce vraiment surprenant?
    Je t'embrasse Délia. Bonne journée malgré tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ambre, oui les toxiques et les pervers narcissique profitent de la faiblesse des gens des femmes surtout. Alors pas le choix il ne faut pas forcément se méfier de tous mais il y a des ressentis qui présage des intentions de ces gens là. Bizs.

      Supprimer
  4. Je n'ai pourtant pas l'impression que mes contrariétés aient influencer la cuisson, mais plutôt que ce sont celles infligées par la bouteille de gaz que j'ai dû changer !
    Je l'ai refaite cuire ce matin on verra bien !

    Pour les toxiques, oui, ils sentent cela mais comme ils sont manipulateurs d'abord, la toxicité ne ressort qu'en deuxième goût !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça ne t'est jamais arrivé de rater quelque chose que tu cuisinais, lorsque tu es contrariée?
      Là en l'occurrence si la cuisson a été interrompue pas étonnant alors :-)
      du coup effectivement on verra bien si elles prennent quand même....
      Bonne fin de journée à toi Délia

      Supprimer
    2. Rater quelque chose que je cuisinais... hum hum, mais ça m'arrive même quand je ne suis pas contrariée, ou alors j'y suis souvent !

      Supprimer
  5. Bonjour Délia, les toxiques ils faut les fuir comme la peste et le choléra, leurs couper l'herbe sous les pieds et peu importe les conséquences car ta santé peut en pâtir. Mais il faut le vouloir et c'est pas toujours facile... Moi quand je suis contrariée je rate la mayonnaise à chaque fois. Les pesticides sont toxiques et il y a des remèdes à ça , pour le reste c'est pareil. Il ne faut pas laisser les autres prendre les décisions à ta place. Courage. Bizs

    RépondreSupprimer
  6. Si joliement dit ! je vais faire très attention cet après-midi car je vais voir le toxique que j'ai fuit il y a trois ans... je crains...

    RépondreSupprimer

Spleen (le jeune)

 Pas bien facile d'écrire en ce moment. La vie qui vient la vie qui va. Souvent la même avec ses enchantements ou pas. Il faut bien dire...